Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

La famille du Dr Arthur Kenneth Elliot, médecin australien enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier 2016 à Djibo, dans la province du Soum, a lancé ce jeudi 11 octobre 2018 un appel aux ravisseurs, leur demandant de la contacter à elliottfamily@telegram. 

Ce 11 octobre 2018, cela fera 1000 jours que le Dr Arthur Kenneth Elliot, médecin australien, a été enlevé par des individus armés à Djibo, dans la province du Soum. Depuis, on est sans nouvelle de lui. 

Les six policiers du détachement de la Direction Régionale de la Police Nationale du Nord qui ont trouvé la mort lorsqu’un véhicule de leur cortège de retour d'une opération de relève a sauté ,le 05 octobre 2018 ,sur l’axe Titao-Sollé ,sur une mine artisanale , ont été décoré à titre posthume et conduit à leur dernière demeure. C’était dans l'après midi de lundi 8 octobre au cimetière du secteur 11 de Ouahigouya.

Le mouvement des jeunes Youth ending hunger (YEH) en collaboration avec l’ONG Hunger free world a organisé une conférence publique le 6 octobre 2018 à Ouagadougou. 8è du genre, cette conférence avait pour but, de sensibiliser la jeunesse estudiantine pour son implication dans le combat pour la constitutionnalisation du droit à l’alimentation.

Image d'illustration

Une mission de la police nationale en partance pour Sollé (45km de Titao, province de Loroum, région du Nord) est tombée dans une embuscade ce vendredi 5 octobre 2018. Selon un communiqué de la police nationale, cette attaque a fait six tués et cinq blessés du coté des forces de sécurité

Ce jeudi 4 octobre 2018, l’Union police nationale (Unapol) a tenu une conférence de presse à la bourse du travail. L’objectif  de cette conférence était de dépeindre la situation   qui prévaut au sein du syndicat depuis un certain temps. Le bureau dirigé par le commissaire Honoré Kientéga, conteste celui de Armiyaho Zongo qui  été reçu en audience par la hiérarchie de la police. De ce fait, le bureau qui se réclame « légal et légitime » crie à l’usurpation.

Aux autorités des ministères en charge de l’éducation, aux enseignantes et enseignants, aux élèves et parents d’élèves, aux organisations syndicales de l’éducation.

Une dizaine de terroristes ont été neutralisés dans la région du Sahel suite à l’attaque du poste de gendarmerie d’Inata dans la province du Soum par des individus armés. selon ce communiqué de l’Etat major général des armées, cette opération menée avec la collaboration de la Force Barkhane a permis aussi de détruire dix motos des terroristes.

Au moins six militaires ont été tués ce jeudi 4 octobre par une mine, à Bartiébougou (45 km de Gayeri), alors qu’ils étaient à la recherche d’individus qui ont saccagé et brûlé l’école primaire de Boungri, dans la commune de Foutouri selon cette dépêche de l'AIB. Le bilan annoncé par l'Etat major général des armées est de 6 morts et d'un blessé du coté des Forces de sécurité et de défense.

Un gendarme a été tué et un autre grièvement blessé, lors d'une attaque perpétrée dans la nuit de mercredi à jeudi contre le poste de Inata, à une soixantaine de km de Djibo, selon un communiqué du ministère de la Sécurité. 

Une rumeur sur une éventuelle grève des transporteurs routiers a circulé sur les réseaux sociaux ce 2 octobre. Et la conséquence de cette probable grève est la pénurie du carburant dans les stations-service. Cette information a crée la psychose au sein des populations qui ont pris d’assaut les différentes stations-service de la ville. Dans la foulée, le ministère en charge des transports et la Sonabhy ont démenti cette rumeur via un communiqué.

Au Burkina Faso, les vacances scolaires  ont pris fin ce lundi 1er octobre 2018 dans les établissements  publics et privés. Après 3 mois de pause, l’heure est à la rentrée des classes.  Les inscriptions et réinscriptions  dans certains établissements comme l’école primaire Pingdwendé de Bonheur ville se poursuivront une semaine après la rentrée officielle  avant que  les cours débutent et ce pour  9 mois.  

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé