Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

Selon plusieurs médias, 24 maliens et burkinabè ont péri ce jeudi 25 janvier 2018 dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule près de la ville de Boni, entre Mopti et Gao, dans le centre du Mali.

Les services de la police municipale ont, au cours de leurs missions de sécurité, interpellé durant l’année 2017, 1411 véhicules à 4 roues, 867 tricycles et 11 857 engins à deux roues pour diverses infractions. 710 animaux ont été également conduits en fourrière pour des cas de divagation dans la ville. Ce jeudi 25 janvier 2018, dans l’enceinte de la police municipale, certains propriétaires d’engins volés sont rentrés en possession de leurs motos. En termes de recettes, c’est plus de 214 millions de F CFA qui ont été engrangés pour le budget communal.

Le ministère en charge des Affaires étrangères en collaboration avec le bureau national de la Cédéao, a tenu  ce mercredi 24 janvier 2018 à Ouagadougou un atelier d'information et de sensibilisation sur la libre circulation des personnes et des biens dans l'espace Cédéao au profit des corps de contrôle de l'aéroport international de Ouagadougou.

L’Association des journalistes du Burkina (AJB) organise, du 23 au 24 janvier 2018 à Ouagadougou, un atelier de restitution sur la sécurité et l’égalité des journalistes au Burkina. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi 23 janvier 2018.

La mission Fas’Eau, consortium d’organisations de la société civile (OSC) et de médias engagés à promouvoir les droits humains à l’eau et à l’assainissement, a été officiellement lancée le vendredi 19 janvier 2018 à Dédougou (Région de la Boucle du Mouhoun) sous le double parrainage du ministre en charge de l’Eau et de l’assainissement et de son homologue en charge des droits humains. A partir de cette date, la mission devra s’atteler dans la défense des droits humains des populations dans l’accès à l’eau et à l’assainissement et ce jusqu’au 31 décembre 2020.

Le droit à l’alimentation au Burkina est une préoccupation pour l’Organisation non gouvernementale Hunger free world et l’Association des journalistes en nutrition et alimentation. Après la communauté musulmane, les responsables de cette ONG au Burkina Faso étaient chez le président de la commission constitutionnelle le 18 janvier 2018 en vue de plaider pour le maintien du droit à l’alimentation dans la nouvelle Constitution du Burkina.

En marge de la présentation des vœux des femmes du Burkina à la Première dame, Sika Bella Kaboré, le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, organise un panel ce vendredi 19 janvier 2018 à Ouagadougou. Placé sous le thème : «Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina Faso : un défi commun pour la protection des droits des filles et la promotion socioéconomique des femmes», ce panel vise à contribuer à la réduction du phénomène du mariage d’enfants au pays des Hommes intègres.

Le droit à l’alimentation au Burkina est une préoccupation pour l’Organisation non gouvernementale Hunger free world et l’Association des journalistes en nutrition et alimentation. Les responsables de cette ONG au Burkina étaient chez la communauté musulmane le 16 janvier 2018 en vue de plaider pour l’inscription du droit à l’alimentation dans la nouvelle Constitution du Burkina.

Un élève a été blessé mardi à la jambe par balle, en marge d’une manifestation de scolaires disant soutenir les enseignants en grève, a appris l’AIB de sources concordantes.

Les infrastructures de transport étant un soutien à la mobilité des personnes et des marchandises, son déficit réduit sa contribution aux différents secteurs à la lutte contre la pauvreté. L’étude d’élaboration d’une enquête dénommée «Origine destination à Ouagadougou» lancée ce mardi 16 janvier 2018, a pour principal objectif donc, de révéler avec précision les caractéristiques des déplacements effectués par la population à Ouagadougou.

Francine Ouédraogo

Le monde de la communication a été endeuillé deux fois dans la même semaine à Bobo Dioulasso.

Un nommé Pagandamba Tankoano a froidement abattu son propre père le 15 janvier 2018 avec une pioche.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé