Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le directeur provincial de la police nationale du Ziro suspendu et placé sous mandat de dépôt pour affaires de mœurs (Police)
Burkina: 15 380 kg de cannabis saisis entre novembre 2017 et février 2018 (Douanes).
Culture: Ouagadougou va abriter du 27 février au 1er mars 2018 la première édition du Festival panafricain de la Série"Séries Séries" 
Israël: 750 migrants africains menacés d'expulsion en grève de la faim (RFI)
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)
Nécro: Idrissa Ouédraogo décoré Grand officier de l'Ordre national à titre posthume avant d'être inhumé ce mardi 20 février

Selon ce communiqué de la division de la communication et des relations publiques de la police nationale, le directeur provincial de la police nationale de Ziro (Région du Centre Ouest) a été suspendu de ses fonctions et placé sous mandat de dépôt suites à "des faits d’atteinte avérée aux bonnes mœurs" sans autre précision. Le présumé coupable avait été suspendu à titre conservatoire et mis à la disposition de la justice. C'est dans la soirée du 22 février 2018 qu'il a été placé sous mandat de dépôt par la justice selon ledit communiqué.

Les villages de Nabitinga, Ouitinga, Golmidou et Sandogo, dans la commune de Boussé, ont bénéficié d’un don de forages de la part de l’Ambassade du Japon au Burkina Faso. C’est le fruit d’un partenariat avec l’Association « La Graine » présidée par Mme Odile DIABRE/OUEDRAOGO. 

Suite au Cambriolage du magasin de l'Agence nationale de la radioprotection et de sûreté nucléaire (ANRSN), une jauge radioactive pouvant causer des lésions irréversibles à toute personne en contact avec cet appareil a été emportée, selon ce communiqué de la gendarmerie nationale.

Le procès de 12 personnes, accusées d’avoir organisé en fin janvier, une violente fronde en rapport avec les limites de la forêt classée de Tapoa-Boopo, s’est ouvert mercredi matin au Tribunal de Grande instance de Fada N’Gourma (Est), selon l’AIB.

La Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (Sonagess) était face à la presse ce mardi 20 février 2018. Au cours de cette rencontre, les responsables de la structure ont rendu public le bilan et les perspectives liées à la sécurité alimentaire. Lesdites conclusions sont issues d’un atelier tenu les 16 et 17 janvier dernier. 

La chefferie traditionnelle des Bobo mandarè fait désormais partie des heureux bénéficiaires de la Loterie nationale burkinabè (Lonab). Samedi 17 février 2018, l’institution a offert du matériel musical à sa majesté Sidiki Sanou. En plus du cadeau offert à la cour royale, la Lonab a remis plus de 57 millions de francs CFA à un gagnant du PMU’B.

La Coalition nationale pour l’Education pour Tous au Burkina Faso (CN-EPT/BF) a tenu le samedi 17 février 2018 à Manga, (Région du Centre Sud) un forum national de la société civile portant sur l’appropriation de l’Objectif 4 des Objectifs de développement durable (ODD). Ledit objectif est intitulé : « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». Ladite activité avait donc pour objectif de donner de plus amples informations sur les enjeux dudit objectif.

La semaine dernière, une vidéo à caractère pornographique a circulé sur les réseaux sociaux, montrant l'agression d'une jeune lycéenne burkinabè du lycée Aurore sis à la Patte d’Oie dans la ville de Ouagadougou par un groupe d'hommes. Dans cette déclaration, l’association Mys’tic dénonce avec la plus grande énergie cet acte «ignoble» et souhaite que les droits de la victime supposée soient pleinement respectés.

Selon ce communiqué du Procureur du Faso, les auteurs du viol présumé d’une lycéenne sont en garde à vue et des auditions sont en cours pour situer les responsabilités.

Mahamadi Zango, assistant de police et membre du Groupement des Compagnies républicaines de sécurité de la ville de Fada N’Gourma, tué le 13 février 2018, a été porté en terre ce vendredi 16 février au cimetière de Gounghin. A 37 ans, il a été arraché à l’affection des siens alors qu’il était en mission de sécurisation à Natiaboani, à environ 60 km de Fada N’Gourma aux côté de ses frères d’arme. Les honneurs militaires ont été rendus à  ce «vaillant soldat, tombé les armes à la main».

Le ministère de la Femme réagit par le biais de ce communiqué à la vidéo circulant sur les réseaux sociaux et dans laquelle on aperçoit une jeune fille se faire violer par des garçons.

Selon l’Agence d’information du Burkina, la Coalition des associations pour la Défense du droit au logement(CADDL) entend marcher sur le ministère en charge de l’habitat le 15 mars 2018 en vue de dénoncer « le pillage systématique du foncier par les sociétés immobilières ». Elle l’a fait savoir ce jeudi 15 février 2018.