Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Photo: L'Economiste du Faso

POLITIQUE

Nommé le 25 octobre 2022 comme ministre du Commerce, Roch Donatien Nagalo a rendu sa démission ce 8 novembre, sans avoir pris officiellement fonction. L’ancien président du Syndicat national des commerçants du Burkina est accusé par des acteurs du monde du commerce d’opérations frauduleuses de sa part. ci-dessous sa déclaration de démission lue à Ouagadougou devant la presse.

«Le 25 octobre 2022, j’ai été appelé à la fonction de ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises. C’est le lieu pour moi d’exprimer ma gratitude à Son Excellence Monsieur le Président de la transition, Chef de l’Etat pour cette marque de confiance et de considération. Ma reconnaissance va également à l’endroit de l’ensemble des organisations syndicales et associatives des commerçants du Burkina.

Au regard des contestations suscitées par ma nomination, le Premier Ministre Apollinaire Joachim KYELEM dans son interview avec la presse a déclaré le 30 octobre 2022 que selon les investigations rien ne m’a été reproché. Sur ce, je voudrais remercier également l’ensemble de nos détracteurs pour toutes les accusations non fondées à mon égard et les inviter à suivre la voie juridique pour régler tout différend s’il y en a.

En âme et conscience, je reconnais être un citoyen burkinabé honnête et intègre, dévoué et engagé pour contribuer à l’édifice de notre nation commune ; mais au vu du conteste social, économique et sécuritaire, je me sens interpelé que la seule façon de servir sa nation est d’être à la hauteur des évènements et contribuer de manière humble, intègre, civique à la cohésion sociale.

C’est pourquoi, j’ai jugé utile de renoncer à ma fonction pour donner au gouvernement du Premier ministre Appolinaire Joachim KYELEM DE TAMBELA, toutes les chances de travailler dans un climat serein et apaisé. Je voudrais souhaiter plein succès au futur ministre en charge du commerce et le rassurer de notre accompagnement pour l’atteinte des résultats escompté.

Je lance un appel solennel à toutes les organisations de commerçants et du monde des affaires, pétris de valeur d’intégrité, de loyauté, humilité et de patriotisme à rester solidaire pour soutenir le gouvernement dans sa quête de paix et de cohésion sociale. J’invite également l’ensemble des commerçants instrumentalisés à renoncer à ces pratiques contraires aux valeurs qu’incarne notre nation.

Nous invitons les gouvernants à prendre en compte les aspirations réelles du peuple burkinabé et d’œuvrer pour un Burkina de justice, d’équité et de solidarité.

En souhaitant plein succès au gouvernement, je formule également le vœu que notre pays, sous votre magistère, sorte victorieux de son combat pour la restauration et la refondation.

 

DIEU BENISSE LES COMMERCANTS !

DIEU BENISSE LE GOUVERNEMENT !

QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO !

JE VOUS REMERCIE ! »