Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Premier ministre, Albert OUEDRAOGO, a procédé le samedi 07 mai 2022, à Bobo-Dioulasso à la remise officielle des #tracteurs et accessoires aux producteurs. Cette remise officielle de tracteurs marque aussi le début du lancement de l’opération de mise à disposition d’équipements agricoles aux producteurs.

C’est dans l’enceinte de la nouvelle usine d’assemblage de tracteurs en construction que les producteurs et productrices ont reçu officiellement les 500 tracteurs et accessoires. 

Pour bénéficier de ces tracteurs, chaque producteur doit apporter une contribution de 50% du prix du tracteur. Les 50 autres sont subventionnés par l’Etat burkinabè. Pour le premier ministre, la mise à disposition des équipements agricoles aux producteurs à des prix subventionnés s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du gouvernement qui est de mécaniser son agriculture afin qu’elle soit plus moderne et plus productive. L’objectif de cette politique est d’accroitre la productivité et le rendement agricole pour aboutir à l’#autosuffisance_alimentaire et nutritionnelle au Burkina Faso. 

« Plus que jamais, il faut nous sortir rapidement de l’ère de la houe et de la daba, il faut dépasser progressivement la traction animale et parvenir à une mécanisation globale de l’agriculture », a indiqué le premier ministre.

Cette cérémonie a été aussi l’occasion pour Albert OUEDRAOGO de rendre un vibrant hommage aux producteurs et productrices pour leur amour du travail de la terre malgré les multiples contraintes liées aux aléas climatiques et à la crise sécuritaire que traverse notre pays.

Les producteurs, quant à eux, ont traduit leur gratitude aux autorités burkinabè pour leur engagement à accompagner le monde agricole à disposer des équipements agricoles à moindre coût.

En marge de cette cérémonie, le premier ministre a effectué une visite sur le site de Samendeni. 

Une visite qui lui a permis non seulement de constater de visu la mise en œuvre du Programme de développement intégré de la vallée de Samendeni (PDIS) mais aussi d’échanger avec les acteurs du programme. 

A l’issue de cette visite le premier se dit #insatisfait compte tenu de la non réalisation de certains investissements qui étaient prévus. Selon le premier ministre des actions seront prises après des concertations en vue de la mobilisation des ressources pour la réalisation des investissements au profit des populations.

SIG