Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Président du Faso, chef de l’Etat, chef  Suprême des Armées, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA a séjourné ce dimanche 17 avril 2022 dans les localités de Barsalogho et Djibo.

Le Président DAMIBA a adressé  à  l’ensemble des unités  des Forces de Défense et de Sécurité ses encouragements et ses félicitations pour le travail remarquable abattu quotidiennement. A Barsalogho (Région du Centre-Nord) et à Djibo (Région du Sahel), il a décliné aux Hommes sa vision de la lutte contre le terrorisme qui repose sur 02 piliers complémentaires à savoir l’offensive militaire contre les groupes radicaux et la mise en place d’un mécanisme de dialogue pour ceux qui sont dans les dispositions d’esprit à renouer le dialogue avec la Nation.

Le chef suprême des Armées est revenu sur certains fondamentaux indispensables pour atteindre les objectifs fixés. Il a invité les personnels de l’Armée de Terre, de la Gendarmerie, de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers et de la Police nationale engagés dans les opérations de sécurisation du territoire national, à faire preuve de cohésion, de solidarité et de discipline  dans cette lutte dont les enjeux dépassent largement les intérêts individuels ou corporatistes.

Accompagné du commandant des Opérations du Théâtre national, du chef d’Etat-Major de la Gendarmerie nationale et du directeur général de la Police nationale, le chef de l’Etat a pris note des préoccupations des femmes et des hommes engagés et les a rassurés que des dispositions sont déjà prises pour renforcer les capacités opérationnelles des unités  combattantes.

Direction de la communication de la présidence du Faso