Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Les ministres, chargé de la Fonction publique, Monsieur Bassolma Bazié, et de l’Education nationale, Monsieur Lionel Bilgo, ont échangé directement, dans l’après-midi du vendredi 8 avril 2022, avec des organisations syndicales non affiliées à l’Unité d’actions syndicales (UAS).

Après les rencontres avec l’Unité d’actions syndicales (UAS) et le Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) le 1er avril dernier, c’est au tour de ces partenaires sociaux de discuter avec les membres du gouvernement.

Dans un langage franc, les deux ministres, face aux leaders syndicaux, ont présenté la vision de la Transition en matière de promotion du dialogue social au sein de l’administration publique burkinabè.

Le ministre Bassolma Bazié, chargé du management du dialogue social dit entamer cette démarche pour écouter les préoccupations et critiques de l’ensemble des travailleurs à tous les niveaux que ce soit, pour mieux avancer. Pour lui, la prise de certaines décisions nécessite une concertation préalable avec les acteurs concernés afin que celles-ci ne soient pas des décisions d’humeur ou de personne.

Ces décisions doivent plutôt servir la nation, a-t-il dit.

Revenant sur les décisions prises par le premier ministre dans sa feuille de route qui suspendent les recrutements sur mesure nouvelle, le ministre est catégorique. Il faut changer le fusil d’épaule. Bassolma Bazié pense qu’il faut donner la chance à tous les jeunes burkinabè dans la mesure où la constitution du Burkina Faso stipule que les burkinabè sont égaux en droit.

Le ministre chargé de l’Education nationale, monsieur Lionel Bilgo a invité les partenaires sociaux à accompagner le gouvernement, surtout dans un contexte marqué par une situation sécuritaire difficile.

Cette rencontre se tient également en prélude de celle de l’UAS, le CNPB et les autres organisations syndicales avec le premier ministre, prévue pour le mardi 12 avril 2022 à Ouagadougou.

A l’entame des échanges, une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes de l’attaque de Namsiguia ce même jour.

DCPM/MENAPLN