Aujourd'hui,

POLITIQUE

L’ancien maire de Tanghin Dassouri, Adama Zongo a été mis en liberté provisoire. Une libération qui a été prononcée par la cour d'appel de Ouagadougou le mercredi 15 février 2017, en faveur de M. Zongo, membre du directoire national du parti le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et président de la Fédération des associations de soutien à l’ancien président Blaise Compaoré (Fedap/BC).


En rappel, Adama Zongo avait été arrêté par la gendarmerie nationale le 2 avril 2015 puis inculpé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco). Il était  suspecté  de malversations estimées à environ 100 millions de francs CFA dans un dossier de parcelles dans la commune de Tanghin-Dassouri.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Jugez-vous important de mettre en place au Burkina un gouvernement paritaire Hommes-Femmes pour une meilleure représentativité des femmes dans les centres de décision?

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé