Aujourd'hui,
URGENT
Football: la CAN au Cameroun va se dérouler du 9 janvier au 6 février 2022.
Burkina : le gouvernement règlemente l’achat et l’utilisation des drones civils.  
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Burkina: le couvre-feu prorogé de 60 jours dans la région de l’Est.
Niger: tentative de coup d'état à 48 heures de l'investiture de Mohamed Bazoum, le président élu.
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 

POLITIQUE

Dans le cadre de son appui aux Forces armées du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme, l’Union européenne vient de livrer quatre ambulances avec du matériel médical complet au profit du bataillon burkinabè de la Force conjointe du G5 Sahel. 

La livraison de ces véhicules médicalisés s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase de financement de la Force conjointe, qui s’étend de 2020 à 2022. « Cette deuxième tranche, d’une enveloppe globale de 9 millions d’euros, permettra d’aller plus loin dans la coopération militaire entre l’UE et le Burkina Faso », a déclaré l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, Wolfram Vetter. Par ailleurs, une équipe de la Mission de formation de l'UE (EUTM) devrait séjourner bientôt au Burkina afin d’aider à renforcer les capacités techniques des forces armées nationales, a également annoncé l’ambassadeur.

En rappel, la première tranche de l’appui au bataillon burkinabè de la Force conjointe du G5 Sahel avait permis, entre autres, de doter les forces armées nationales de six véhicules blindés, de 150 équipements de protection individuelle et de matériel de lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI). 

Outre la coopération régionale, l’UE et le Burkina Faso entretiennent une coopération bilatérale étroite en matière de lutte contre l’insécurité. Dans ce cadre, le projet GARSI Sahel a permis de former et d’équiper des unités d’intervention mobiles, flexibles et multitâches, dans le but d’assurer un meilleur maillage de la surveillance du territoire et des frontières. Le projet STABEST permettra à terme de renforcer six unités territoriales de la police et de la gendarmerie nationale dans les régions de l’Est et du Centre-Est.

Le programme RENFORCES a pour objectif d’appuyer le déploiement opérationnel des forces de défense et de sécurité dans plusieurs régions du pays à travers un renforcement capacitaire du génie militaire. Enfin, l’UE apporte un appui budgétaire ciblé au Burkina afin d’accompagner la réforme des ressources humaines au sein des forces armées et de soutenir le déploiement et l’interopérabilité du système de transmission pour l’ensemble des forces de sécurité.

A propos de l’Union européenne

L’Union européenne est constituée de 27 Etats membres qui ont décidé de mettre graduellement en commun leur savoir-faire, leurs ressources et leur destin. Ensemble, durant une période d’élargissement de plus de 50 ans, ils ont construit une zone de stabilité, de démocratie, et de développement durable tout en maintenant leur diversité culturelle, la tolérance et les libertés individuelles. L’Union européenne est déterminée à partager ses réalisations et ses valeurs avec les pays et les peuples au-delà de ses frontières. 

En savoir plus : https://eeas.europa.eu/delegations/burkina-faso_fr 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir