Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Le 22 novembre 2020, les Burkinabè sont appelés aux urnes pour élire le Président du Faso et 127 députés pour un mandat de 5 ans. Pour ce qui est de l’élection du Président du Faso, 13 candidats sont en lice. Quant aux élections législatives, une centaine de partis, formations politiques et regroupements d’indépendants sont en course pour l’hémicycle. 3 semaines durant, ces différents candidats ont eu l’opportunité de sillonner tout le pays pour expliquer leurs offres politiques dans le dessein d’emporter la conviction de toutes les couches sociales de leurs compatriotes et recueillir leurs voix le 22 novembre 2020. 

A la veille de la tenue de ces élections couplées, le Balai citoyen souhaite bonne chance à tous ces candidats engagés dans ces différents scrutins. Il saisit cette ultime opportunité pour en appeler au sens de la responsabilité individuelle et collective des différents candidats et de leurs partis et formations politiques afin que le processus électoral en cours connaisse une issue pacifique. Nul besoin de le rappeler, les défis auxquels notre pays est confronté commande à tous ceux qui aspirent à le servir à quelque niveau de responsabilité politique que ce soit un sens élevé de responsabilité pour l’épargner des affres d’une crise post-électorale. 

A l’endroit des citoyens Burkinabè, le Balai Citoyen lance un vibrant appel à se mobiliser massivement le 22 novembre pour exercer leurs droits civiques dans la discipline et le civisme. Il les invite surtout à opérer leur choix en toute responsabilité en fonction des programmes et offres politiques susceptibles de servir l’intérêt supérieur du Burkina Faso.

En outre, comme en 2015, le Balai Citoyen déploie plusieurs dizaines d’observateurs accrédités par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dans de nombreuses régions du pays. Ces cibals et cibelles, en plus des autres observateurs accrédités d’autres structures seront nos yeux et nos oreilles dans les différents bureaux de vote du pays. Ils travailleront à la crédibilisation et à la pacification du scrutin. C’est pourquoi, nous appelons tous les citoyennes et citoyens, après la fermeture des bureaux de vote, à descendre dans les bureaux de vote où ils ont voté pour suivre le décompte de leurs voix, comme la loi l’autorise. « Je vote et je reste ». 

Comme aux élections de 2015, nous voterons et nous resterons, en bonnes sentinelles de la démocratie et de la bonne gouvernance, pour participer à la crédibilisation des résultats qui sortiront des urnes. Pour cela, un état-major de suivi du scrutin à travers nos observateurs sera installé au siège du Balai Citoyen à partir de 06h, le jour des élections, le 22 novembre 2020.

Chers candidats et chers concitoyens, les élections ne sont qu’une compétition pour choisir des hommes et des femmes pour servir leurs concitoyens. Il est de notre responsabilité individuelle et collective que ces élections soient une opportunité de renaissance pour notre chère patrie déjà durement éprouvée par le plus grand défi sécuritaire de son histoire. 

En avant pour des élections apaisées, crédibles et transparentes.

Notre nombre est notre force ! 

Ensemble, on n’est jamais seul !

Pour le Balai Citoyen, la Coordination Nationale !

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir