Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Ceci est un communiqué du Tocsin qui, à l’orée des élections couplées du 22 novembre 2020, appelle à un scrutin libre, transparent et aux résultats acceptés par tous.
Appel du TOCSIN pour des élections réussies le 22 novembre 2020


Nous entamons la dernière ligne droite des élections présidentielles et législatives du 22 novembre 2020. Les Burkinabè de l’intérieur ou de l’extérieur, qui sont inscrits sur les listes électorales, désormais auditées et assainies, sont invités à voter massivement à ces élections. Nos compatriotes de l’extérieur sont particulièrement appelés à jouir immensément du droit de vote aux élections présidentielles, longtemps attendu et aujourd’hui acquis. Le TOCSIN les exhorte à relever le défi d’une participation honorable afin de couronner la longue lutte dont il est l’aboutissement.

Malheureusement, les contraintes sécuritaires liées au terrorisme empêcheront de nombreuses personnes déplacées internes et certaines parties du territoire de vivre ces élections. Nous osons espérer que cela sera bientôt un triste souvenir.
Les partis politiques, les candidats indépendants, ceux de la majorité et de l’opposition nous ont gratifiés d’une campagne électorale relativement apaisée. Qu’ils en soient remerciés. Ils ont proposé leurs programmes de société et/ou leurs ambitions pour un Burkina Faso de progrès. C’est autant de réflexions et d’engagements en faveur du développement socioéconomique et culturelle de notre commune patrie. Vivement que les élections du 22 novembre 2020 soient libres, transparentes, inclusives et que leurs résultats soient acceptés par tous.

La CENI est invitée à parfaire ses efforts pour réussir son pari de « ne pas faire moins bien que l’équipe précédente en annonçant les résultats provisoires à Jour J + 1 ». Nous ne doutons pas de son aptitude à relever le défi d’une bonne gouvernance électorale. Le TOCSIN souhaite des élections aux résultats transparents et acceptés de tous.
Le Burkina Faso doit, une fois de plus, montrer à la face du monde son ancrage démocratique et la maturité politique de ses filles et fils. Le ou la candidate qui sera élue, deviendra le ou la Président(e) de tous les Burkinabè. Les futurs députés auront un mandat national et légiféreront au nom de tous les Burkinabè. Que le/la/les meilleur(e-s) gagnent. Vive la démocratie.

Ouagadougou le 18 novembre 2020
Pour le Bureau Exécutif, le Président

    Dr. OUÉDRAOGO Serge Noël

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir