Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Après l’attaque d’une unité du détachement militaire de Tin-Akoff, dans la province de l’Oudalan, région du Sahel qui a fait 14 morts et 8 blessé dans les rangs de nos FDS, le mercredi 11 novembre 2020, le président du Faso, Roch Kaboré, suspend sa campagne pour sa réélection pour 48 heures. 

«Suite à l’attaque terroriste de Tin-Akoff, qui a causé la mort de plusieurs soldats, tombés dans une embuscade, ce 11 novembre 2020, j’ai décidé de suspendre les activités de ma campagne pour 48h à compter du 13 novembre 2020. Force et honneur à notre Armée nationale, résolument engagée à défendre la Patrie», a-t-il écrit dans un message sur les réseaux sociaux.  

«Je demande à l’ensemble de mes compatriotes de porter en prières toutes les victimes du terrorisme, et en particulier nos vaillants fils engagés sur le front. Pensées pieuses pour nos soldats tombés à Tin-Akoff», ajoute-t-il.

Le chef de file de l’opposition, lui aussi candidat à la présidentielle, a décidé d’en faire autant.  «Suite à l'attaque terroriste qui a visé notre armée, je suspends ma campagne les 13 et 14 novembre en signe de deuil et d'hommage aux 14 éléments des FDS tombés. Que la terre du Burkina Faso soit légère à ces dignes patriotes tombés sur le champ d'honneur!», a écrit Zéphirin Diabré. 

L’unité attaquée avait quitté Gorom-Gorom, chef-lieu de la province de l’Oudalan pour rejoindre sa base quand elle est tombée dans une embuscade dans le village de Beldiabé vers 16 heures le mercredi 11 novembre 2020. 

Le bilan fait état de 14 soldats morts et 8 blessés dont 3 graves évacués par voie aérienne à Ouagadougou, précise un communiqué du gouvernement. Les 5 autres blessés ont été admis au Centre hospitalier régional de Dori. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir