Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avec le Comité national  pour le Salut du Peuple (CNSP) du Mali, tenu hier au Peduase Logde à Aburi, au Ghana, a examiné la feuille de route proposée par la junte militaire, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Le président en exercice de la Cedeao, Nana Akufo-Addo et ses pairs ont réaffirmé à la junte militaire malienne leur décision de voir la transition politique dirigée par un président et un Premier ministre civils  pendant toute la période.

La désignation de ces deux personnalités doit intervenir incessamment, selon le communiqué final ayant sanctionné la réunion. 

Prenant acte de la durée de la transition politique de 18 mois proposée par la junte, les chefs d’Etat de la Cedeao ont tenu à préciser que le vice-président tel que prévu par la Charte de la transition présentée ne pourra, en aucune manière, remplacer le président de la transition.

Pour la Cedeao, le CNSP doit être dissout «dès le démarrage de la transition civile». En outre, les sanctions contre le pays restent en vigueur jusqu’à la nomination effective du président et du Premier ministre.

«Le mini-sommet invite toutes les parties prenantes maliennes à travailler ensemble pour le retour rapide à l’ordre constitutionnel au Mali», a ajouté le communiqué final

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir