Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 
Burkina: 101 civils tués en juillet 2020, dont 39 dans la région du Sahel, 22 à l’Est, 19 au Nord, selon l'ONG Crisis Group. 

Photo: Premier ministère du Burkina

POLITIQUE

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a participé aux côtés du Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, à la cérémonie officielle de sortie des stagiaires de l’Académie militaire Georges Namoano de Pô. « Résilience », c’est le nom de baptême de cette 19e promotion des élèves sous-officiers d’active, qui a prêté le serment ce samedi 22 août  2020, de servir et de défendre les couleurs du Burkina Faso, sans exclure le sacrifice suprême.  

Allocutions, baptême de la Promotion, remise de cadeaux, défilé de troupes, prestation de serment, sont entre autres, les temps forts de cette cérémonie de sortie de la 19e promotion des stagiaires de l’Académie militaire Georges Namoano de Pô.

De la substance des allocutions, l’on retient celle du général Moïse Minoungou qui a salué  la qualité du travail des pensionnaires de l’Académie. Il a indiqué que le rendement attendu des sous-officiers est largement au-delà des attentes du commandement.

Il a par ailleurs déclaré que certains d’entre eux sont allés jusqu’au « sacrifice du sang », dans la défense des limites territoriales. C’est pourquoi, après l’exposé du Commandement de l’Académie sur les conditions de formation  et des performances des éléments de la 19e promotion, le général Minoungou a déclaré les 57 impétrants, dignes de porter la ficelle de sous-lieutenant. Il faut rappeler que les nouveaux sous-officiers sont originaires du Burkina Faso et de 9 autres pays frères et amis du pays des hommes intègres.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reconnu la qualité de l’enseignement dispensé dans ce centre. Il a félicité l’équipe d’encadrement de l’Académie, et fait une mention spéciale au major de la promotion, Mariam Koné, pour son rendement qui honore à plus d’un titre, le Burkina Faso.

Le chef de l’Etat est revenu beaucoup plus en détails sur la relecture des curricula au niveau de l’Académie et du Prytanée militaire du Kadiogo, toute chose qui rehausse la qualité du savoir, du savoir-faire et du savoir-être des apprenants.

S’agissant du nom de la 19e promotion, le Président du Faso s’est justifié en indiquant, que dans la guerre contre le terrorisme, le peuple burkinabè fait preuve de résilience.

Selon lui, c’est à ce titre donc que le nom de la promotion « Résilience », tombe à propos.

Convaincu que l’armée de façon générale travaille à récupérer les zones sous influence terroriste, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé que cette cuvée des sous-officiers d’active, a n’en point douter, va travailler de concert avec les autres forces sur le terrain, à la réinstallation des populations déplacées dans leurs zones d’origine. 

La remise des parchemins de fin de cycle, suivie du concert animé par l’orchestre des Forces armées nationales a mis un terme aux activités entrant dans le cadre de la cérémonie officielle de sortie des sous-officiers d’active, cuvée 2020.

DCRP/Primature

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé