Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 8 février 2017, le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou est revenu sur les grands points inscrits à l’ordre du jour.


Une des importantes questions de ce rendez-vous, le pagne du 8 mars 2017 a fait l’objet d’une ferme décision de la part du gouvernement. Selon Rémis Dandjinou, le Conseil a recommandé aux différentes structures de l’Etat de privilégier le Faso Danfani dans toute acquisition du pagne de 8 mars, «quoique nous soyons dans un espace de liberté».

Par ailleurs, précise le porte-parole du gouvernement, le gouvernement a instruit les ministres concernés à retirer du marché, les pagnes dont les messages vont à l’encontre de l’image que le gouvernement entend donner à la femme et à la jeune fille.

En outre, le Conseil des ministres a adopté la stratégie nationale de migration (2016-2025), basé sur cinq axes dont la contribution au renforcement des complémentarités entre villages et villes, la protection et la garantie des droits des migrants, l’optimisation de l’impact positif des migrations… A en croire Rémis Dandjinou, la migration interne au Burkina Faso porte sur 10% de la population.

Pour le compte du ministère en charge de l’Enseignement supérieur, le Conseil a adopté deux décrets sur le statut du Centre national des œuvres universitaires(CENOU) avec deux innovations à savoir la création d’une direction des services informatiques pour une informatisation de la gestion des prestations et une direction des ressources humaines.

Concernant le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement, le Conseil a adopté le décret portant création, organisation et fonctionnement du Service d’Information du Gouvernement (SIG).

Par ailleurs, le Conseil a félicité les Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur pour leur remarquable soutien aux Etalons pendant la CAN 2017 au Gabon.

DCPM/MCRP