Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Depuis quelques jours, une bande sonore circule sur les réseaux sociaux. On y entend deux personnes discuter âprement d’argent. L’une des voix,  présentée comme étant celle de Adama Kanazoé, conseiller du chef de l’Etat exige de son vis-à-vis la somme de 30 millions de Francs CFA comme récompense pour l’avoir aidé à décrocher un marché dans le cadre des travaux de la route nationale (RN15). 

Alors que le ministère en charge des Infrastructures dément l’attribution d’un quelconque marché relatif à la RN15, Adama Kanazoé, qui dirige aussi le parti AJIR (majorité présidentielle) est sorti ce mercredi 1er juillet 2020 de sa réserve. 

«Mes avocats m'interdisent de parler d'un dossier qui est en justice, d'où mon silence. Mais la vérité triomphera bientôt par la grâce de Dieu», commence M. Kanazoé. 

«Dans cette vraie fausse affaire A.K, tous les gens qui écrivent ne la comprennent pas eux-mêmes en réalité.  Ils écrivent des contre-vérités par ignorance du dossier, je les comprends», poursuit-il. 

Et de prédire qu'«A la lumière de la vérité, les gens de bonne foi comprendront et fléchiront genoux pour implorer le pardon de Dieu pour avoir jugé et condamné hâtivement».

«A vous qui m'aimez, je vous demande de ne pas vous inquiéter.  Faisons confiance en notre justice et laissons-la faire son travail», conclut-il.

D’après l’opposition, qui exige l’ouverture d’une enquête ledit marché concerne l’aménagement de pistes rurales dans la région du Centre-nord et a été obtenu par le sieur Sayouba, grâce à des manœuvres illégales de M. Kanazoé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir