Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Le Comité national de gestion de la crise de la pandémie de la Covid-19 a tenu une réunion ce lundi 22 juin 2020 sous la présidence de Son Excellence monsieur le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. A l'occasion, le Comité a annoncé la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes, le maintien de l’état d’alerte et a invité les populations au strict respect des mesures barrières.

La session du comité national de gestion de la pandémie de la COVID-19, a été une occasion de faire l’état des lieux de la lutte contre la maladie. Au terme de la rencontre, le Comité a félicité et salué les acteurs de la santé pour leur engagement dans cette lutte et la population pour sa compréhension dans le respect des mesures sanitaires prises, selon le ministre de la Communication Remi Fulgance Dandjinou.

Cela s’est traduit a-t-il, par une meilleure maîtrise de la pandémie dans notre pays, comparativement à la situation dans la sous-région. Toutefois, le ministre Dandjinou a rappelé la nécessité de maintenir l’état d’alerte, après le constat d’un relâchement dans le respect des mesures barrières.

Remi Fulgance Dandjinou a également annoncé la réouverture des frontières terrestres et aériennes. Cette mesure va poser sans doute le problème des cas importés, a dit le ministre, d’où la nécessité pour lui de renforcer le dépistage de tous ceux qui viendront à rentrer sur le territoire et appliquer la mesure de quarantaine.

Il a aussi annoncé le renforcement de la communication sur le respect des mesures barrières, le dépistage volontaire, et la prise de conscience sur la responsabilité individuelle et collective quant au risque de rebond de la Covid-19 dans notre pays. La COVID-19 est toujours d’actualité ; la maladie existe encore dans notre pays et nous ne devons pas baisser la garde, a exhorté le ministre Dandjinou.

DCRP/ Primature

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir