Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Des ressortissants du G5 Sahel, actuellement bloqués en Europe du fait du Covid-19, dont des Burkinabè, seront rapatriés par les soins de la France. Selon le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry, la question a été discutée ce 27 avril 2020 en marge de la réunion ministérielle Affaires étrangères - Défense du G5 Sahel et de France tenue en visioconférence ce lundi 27 avril 2020. 

Ces Burkinabè, qui résident en France et dans les pays proches de la France, devront y être convoyés avant de partir pour Ouagadougou. 

«Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a rassuré que la France s’engage à rapatrier les ressortissants du G5 Sahel bloqués en France après le succès de l’opération menée en faveur de 15 burkinabè le 24 avril dernier. Ces derniers sont actuellement confinés par le Ministère de la Santé dans un établissement près de Ouagadougou», a dit Alpha Barry. 

Le chef de la diplomatie burkinabè ajoute qu’a la demande du Burkina Faso, la France avait accepté de rapatrier des burkinabè bloqués à Paris du fait de la fermeture des frontières et des aéroports avec l’avion qui venait chercher des ressortissants français. 

«Nous avions également mené deux opérations du même type avec la Tunisie en faveur de 36 burkinabè (au total) respectivement les 10 et 12 avril. Le 5 avril, une autre opération par voie terrestre ayant concerné une douzaine de journalistes et observateurs électoraux bloqués en Guinée avait permis à 5 Burkinabè de regagner le pays», précise Alpha Barry. 

D’après lui, d’autres opérations sont en cours grâce aux opportunités d’avion offertes par des pays tiers intéressés à venir chercher leurs ressortissants. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir