Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a visité ce matin, le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T), l’hôpital réquisitionné pour le traitement des malades du coronavirus. Le chef de l’Etat entendait ainsi prendre toute la mesure des conditions de prise en charge des malades du Covid-19, et encourager le personnel soignant.

«Je voudrais sans fausse modestie, féliciter et saluer l’action quotidienne de l’ensemble du personnel qu’il soit du secteur public ou privé qui, au quotidien, travaille, se bat pour donner la santé à nos compatriotes», a déclaré le président du Faso à l’issue de la visite. Roch Marc Christian Kaboré a souhaité prompt rétablissement aux malades, avec l’espoir qu’ils recouvrent la santé pour se retrouver sur les chantiers du développement du Burkina.

Le chef de l’Etat qui a visité toute la chaîne de prise en charge des malades a reconnu que d’énormes efforts ont été accomplis pour améliorer le traitement des patients du Covid-19. «Je comprends le bouillonnement intellectuel et toutes les polémiques autour du coronavirus», a souligné le président Kaboré pour qui le principal, «c’est de soigner les malades, c’est de trouver des moyens pour que cette maladie ne se propage pas, c’est que nous puissions booter définitivement le Covid-19 du Burkina Faso et du monde en général».

Il a de ce fait invité les burkinabè à se départir de la critique facile et à converger vers une recherche de solutions communes contre la propagation de cette maladie dans notre pays.

Le chef de l’Etat a rappelé la nécessité de respecter les gestes barrières édictés par le Ministère de la santé. «Nous devons apprendre à respecter une certaine discipline, une certaine hygiène de vie si nous voulons collectivement nous en sortir, (...) car cette maladie n’est pas de la fiction, elle est réelle», a indiqué le président du Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir