Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Ce mardi, 12 février 2020, S.E. M. Li Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a reçu en audience l’association des parents des 22 étudiants burkinabè vivants à Wuhan conduit par M. Ibrahim KONE, Directeur Asie, Moyen-Orient et Pacifique du Ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Le directeur a remercié la Chine pour ses soutiens multiformes aux étudiants burkinabè et a affirmé que cette rencontre avait pour objectif de traduire la solidarité du peuple burkinabè à son pays ami. Selon M. Oumarou, porte-parole de ladite association, les parents sont venus pour apporter leur «soutien et encouragements au peuple chinois et souhaiter un prompt rétablissement aux malades».

Et M. Jules a renchéri que «la souffrance du peuple chinois est notre souffrance». Il n’a pas manqué de présenter ses condoléances à la Chine et ses remerciements aux universités pour le soutien inestimable qu’elles apportent à leurs enfants au quotidien. M. Rémi, un autre parent d’élève a insisté sur l’appui des responsables des universités et surtout du corps professoral qui se prêtent au tutorat.

L’ambassadeur a remercié l’autorité burkinabè de sa solidarité et a salué le soutien inappréciable des parents. Il a aussi profité de l’occasion pour faire une présentation de la situation en Chine qui s’améliore grâce aux mesures strictes adoptées par le gouvernement chinois en mobilisant les ressources de tout le pays, et à son analyse, ces mesures font déjà leur preuve.

Il note une réduction importante de cas suspect et le nombre de guérison qui a déjà atteint 5000 malgré le taux de contamination élevé.

En ce qui concerne les étudiants, des mesures ont également été prises par chaque université, sous la surveillance de l’autorité local et central, telles que l’organisation de l’approvisionnement journalier, le dispositif de moniteur, l’accès contrôlé dans les universités, la distributions des matériels de prévention etc. Il a bon espoir que la situation se normalisera dans les prochaines semaines.

C’est pourquoi il demande aux parents de compter sur la Chine, faire preuve de compréhension et rassurer les étudiants de garder leur sang-froid, de distinguer le vrai du faux dans les informations qu’elles reçoivent, «la peur, la panique, la stigmatisation sont plus terribles que le virus» a-t-il laissé entendre.

Et pour terminer, l’ambassadeur a réaffirmé l'engagement de son institution de rester en contact étroit avec les universités et d’être à côté des parents.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir