Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

POLITIQUE

Les partis membres du Cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique (CC/CFOP) au Burkina Faso pourraient conclure un accord leur permettant d’aborder les élections couplées du 22 novembre 2020 de manière concertée, selon ce  compte-rendu de la réunion CFOP du mardi 04 février 2020. 

«Le Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CC/CFOP) s’est réuni en session ordinaire le mardi 04 février 2020. La rencontre, présidée par le Chef de file  de l’Opposition politique, M. Zéphirin DIABRE, avait deux points inscrits à son ordre du jour:

- la conclusion d’un accord politique entre les partis de l’Opposition dans le cadre des élections couplées de Novembre 2020 ;

- la vie du cadre.

I – Au titre de l’Accord politique

Au regard de la situation dramatique de notre pays, marquée par l’échec cuisant du MPP et une soif généralisée pour une alternance démocratique, les partis politiques membres du  Cadre de concertation avait mis sur pied un Comité préparatoire pour réfléchir à un Accord politique qui serait conclu entre eux et toutes les forces qui le souhaiteraient, pour aborder les élections  de novembre 2020 de manière concertée.

A la rencontre, le Comité préparatoire a livré le fruit de ses réflexions. Après des échanges fructueux, les participants ont marqué leur adhésion aux principes contenus dans le projet d’Accord.

Cet Accord, qui sera finalisé et rendu public en temps opportun, envisage d’associer toutes les forces de progrès et d’alternance qui veulent que notre pays tourne définitivement la page du règne du MPP. Il ne se limitera donc pas aux  seuls membres du Cadre de concertation.

L’ensemble des présidents et représentants de partis d’opposition ont félicité le Comité préparatoire pour l’excellence du travail abattu, et réaffirmé leur volonté d’aller aux élections de Novembre 2020 de manière unie et organisée, en s’appuyant sur cet Accord politique, pour apporter l’alternance et l’alternative. Ils  ont convenu d’un calendrier pour officialiser ledit Accord et le mettre en œuvre. 

II- Au titre de la vie du Cadre de concertation

Au chapitre de la vie du Cadre de concertation, les participants ont officiellement accueilli au sein du Cadre, le Parti pour la Démocratie et le Progrès / Parti Socialiste (PDP / PS) présidé par M. Toro DRABO. Le  nombre de partis membres du Cadre de concertation passe ainsi à 27.

D’autres demandes d’affiliation au Cadre de concertation sont en cours d’examen. 

Débutée à 18 heures, la rencontre a pris fin à 21 heures, dans une ambiance toute cordiale.»

Ouagadougou, le 06 février 2020

Le Servie de communication du Chef de file de l’Opposition politique

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir