Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

POLITIQUE

Au cours de la conférence de presse à l’issue de la rencontre des chefs d’Etat du G5 Sahel à Pau en France, le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré a rappelé les priorités de l’organisation pour des résultats rapides et concrets sur le terrain.

Selon Roch Marc Christian Kaboré, l’action contre le terrorisme au Sahel repose sur quatre piliers qui doivent désormais guider l’action du G5 Sahel et de l’ensemble de ses partenaires dans le cadre de la lutte.

Il s’agit de coordonner l’ensemble des opérations des forces sur le terrain et les concentrer sur le fuseau centre contre l’EIGS (l’Etat islamique au grand Sahara), de renforcer les capacités des armées nationales, de restaurer l'autorité de l'Etat sur l’ensemble des territoires nationaux, et de travailler au développement dans le cadre de l’initiative P3S.

Tout compte fait, l’appui de tous les partenaires est indispensable. Et le G5 Sahel sait compter sur la coalition internationale qui «regroupe les pays du G5 sahel, la France, l’Union africaine, l’Union européenne et tout autre partenaire qui souhaite y participer», a dit le président en exercice du G5 Sahel.

«Il nous faut des résultats probants rapides, parce que nous jouons la crédibilité de chaque pays ici présent, et la crédibilité de la coalition de façon générale», a rappelé Roch Marc Christian Kaboré, au cours de la conférence de presse.

Pour le président français Emmanuel Macron, la présence de la France au Sahel vise deux objectifs: participer à la lutte contre le terrorisme, une menace qui ne reste jamais locale, et permettre aux pays du Sahel d’assumer leur pleine souveraineté sur le territoire.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé