Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

POLITIQUE

Depuis la rétrocession de Macao à la Chine en 1999, cette région administrative spéciale connaît un succès qui est sans aucun doute celui du principe "un pays, deux systèmes", a estimé lundi soir l'ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye.

Depuis cette date, Macao a accompagné très étroitement le rythme de développement de la mère patrie, connaissant d'importantes avancées politiques, économiques, sociales et culturelles, a-t-il dit lors d'une réception organisée pour célébrer le 20e anniversaire de la rétrocession.

"Adossée à la nation et ouverte sur le monde", Macao a amplement diversifié son industrie et l'économie et la société y sont florissantes, a ajouté le diplomate. Ainsi, son PIB par habitant est passé de 120.000 patacas en 1999 à 670.000 patacas en 2018 (environ 83.000 dollars), se hissant parmi les plus élevés au monde.

En 2018, Macao a accueilli plus de 35,8 millions de touristes venus du monde entier, soit vingt fois plus qu'en 1999. Le niveau de vie des Macanais s'est fortement élevé et le taux de chômage est passé de 6,3% en 1999 à 1,7% en 2019, a précisé M. Lu.

"La démocratie y progresse régulièrement. Depuis vingt ans, on y applique avec succès le principe 'un pays, deux systèmes'. Les Macanais président à leur destinée et jouissent d'un haut degré d'autonomie", a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, les échanges culturels sino-occidentaux y sont anciens. "A Macao, les premiers échanges culturels entre la Chine et l'Occident ont débuté il y a plus de 400 ans, façonnant ainsi une fluidité relationnelle entre la Chine et l'Occident, ainsi qu'un climat social ouvert et tolérant", a souligné Lu Shaye.

"Le succès de Macao est sans aucun doute celui du principe 'un pays, deux systèmes'. Cette grande idée, unique dans l'histoire du monde, fait aujourd'hui la preuve de sa vitalité", a assuré l'ambassadeur.

M. Lu a aussi rappelé que "dans le principe 'un pays, deux systèmes', le préalable est 'un pays'. C'est la condition sine qua non pour parler de 'deux systèmes'". C'est pourquoi il s'est dit convaincu que tant que Hong Kong et Macao respecteront le principe "un pays", ils bénéficieront des avantages des "deux systèmes".

"Grâce à leur intégration dynamique au développement du pays, ils sauront tirer parti du contexte national d'ouverture et de réforme, ainsi que des opportunités stratégiques qu'offrent la construction de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao et de l'Initiative la Ceinture et la Route pour accueillir un avenir meilleur", a-t-il conclu.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé