Aujourd'hui,
URGENT
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 
Burkina: Le Premier ministre, Christophe Dabiré, effectue, les 14 et 15 février 2020, une visite officielle dans la région du Sud-Ouest. 
Yagha: un Pasteur et des membres de sa famille -dont ses enfants- exécutés ce 13 février 2020  par des hommes armés non identifiés. 
Fada N'Gourma : 8 assaillants abattus et un autre capturé le 10 février 2020 dans l'attaque contre le poste de gendarmerie de Tanwalbougou.
Chine: le nombre de personnes contaminées par le coronavirus a dépassé 20 400, le virus a tué 425 personnes.  
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale

©présidence du Faso

POLITIQUE

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest(CEDEAO) ont adopté ce samedi à l'issue de leur session ordinaire, un plan d’action 2020-2024 pour la sécurité régionale.

Dans le communiqué final qui a sanctionné les travaux de la session, les chefs d’Etat ont réaffirmé leur détermination à lutter contre le terrorisme. A cet effet, selon le communiqué lu par le président de la Commission de la CEDEAO Jean Claude Kassi Brou, les chefs d’Etat ont adopté un plan d’action de plus deux milliards de dollars US pour la période 2020-2024.

En outre, très préoccupés par la dégradation de la situation sécuritaire dans l’espace du G5 Sahel, les chefs d’Etat ont réitéré leur appel au Conseil de sécurité des Nations unies afin d’inscrire la force conjointe du G5 Sahel au chapitre 7 de l’organisation onusienne pour donner à la MINUSMA un mandat offensif.

Au plan politique, la conférence s’est réjouie des avancées démocratiques dans l’espace CEDEAO, et a invité les pays (Burkina Faso, Cote Ivoire, Niger, Togo, Ghana, Guinée) qui connaîtront des échéances électorales en 2020, à mettre tout en œuvre pour que ces élections se fassent dans la paix et en toute transparence. Par ailleurs, les chefs d’Etat se sont félicités de la tenue des élections présidentielles en Guinée-Bissau, dont le deuxième tour est prévu pour le 29 décembre prochain.

Au titre de la monnaie unique de la CEDEAO, les chefs d’Etat ont encouragé le conseil des ministres à accélérer la mise en œuvre de la feuille de route revisitée, afin de respecter l’échéance de 2020, pour la création de la nouvelle monnaie. Tout en prenant acte des transformations en cours dans l’espace UEMOA, la conférence a adopté le sigle (Ec) pour la nouvelle monnaie. L'appellation Banque Centrale de l'Afrique de l'Ouest (BCAO) a été retenue pour la nouvelle banque centrale communautaire.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé