Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

©présidence du Faso

POLITIQUE

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest(CEDEAO) ont adopté ce samedi à l'issue de leur session ordinaire, un plan d’action 2020-2024 pour la sécurité régionale.

Dans le communiqué final qui a sanctionné les travaux de la session, les chefs d’Etat ont réaffirmé leur détermination à lutter contre le terrorisme. A cet effet, selon le communiqué lu par le président de la Commission de la CEDEAO Jean Claude Kassi Brou, les chefs d’Etat ont adopté un plan d’action de plus deux milliards de dollars US pour la période 2020-2024.

En outre, très préoccupés par la dégradation de la situation sécuritaire dans l’espace du G5 Sahel, les chefs d’Etat ont réitéré leur appel au Conseil de sécurité des Nations unies afin d’inscrire la force conjointe du G5 Sahel au chapitre 7 de l’organisation onusienne pour donner à la MINUSMA un mandat offensif.

Au plan politique, la conférence s’est réjouie des avancées démocratiques dans l’espace CEDEAO, et a invité les pays (Burkina Faso, Cote Ivoire, Niger, Togo, Ghana, Guinée) qui connaîtront des échéances électorales en 2020, à mettre tout en œuvre pour que ces élections se fassent dans la paix et en toute transparence. Par ailleurs, les chefs d’Etat se sont félicités de la tenue des élections présidentielles en Guinée-Bissau, dont le deuxième tour est prévu pour le 29 décembre prochain.

Au titre de la monnaie unique de la CEDEAO, les chefs d’Etat ont encouragé le conseil des ministres à accélérer la mise en œuvre de la feuille de route revisitée, afin de respecter l’échéance de 2020, pour la création de la nouvelle monnaie. Tout en prenant acte des transformations en cours dans l’espace UEMOA, la conférence a adopté le sigle (Ec) pour la nouvelle monnaie. L'appellation Banque Centrale de l'Afrique de l'Ouest (BCAO) a été retenue pour la nouvelle banque centrale communautaire.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir