Aujourd'hui,
URGENT
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 
Burkina: Le Premier ministre, Christophe Dabiré, effectue, les 14 et 15 février 2020, une visite officielle dans la région du Sud-Ouest. 
Yagha: un Pasteur et des membres de sa famille -dont ses enfants- exécutés ce 13 février 2020  par des hommes armés non identifiés. 
Fada N'Gourma : 8 assaillants abattus et un autre capturé le 10 février 2020 dans l'attaque contre le poste de gendarmerie de Tanwalbougou.
Chine: le nombre de personnes contaminées par le coronavirus a dépassé 20 400, le virus a tué 425 personnes.  
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel a présidé en fin d'après-midi de ce dimanche 15 décembre la clôture des travaux de la quatrième session extraordinaire de la conférence des chefs d'Etat du G5 Sahel.

La situation sécuritaire, la situation des alliances et l'appui pour le développement des pays de l'espace G5 étaient les points inscrits à l'ordre du jour de cette session. Ce sommet extraordinaire « a permis aux différents chefs d'Etat d'aborder les questions qui sont essentielles. Il s'agit maintenant pour nous de travailler à leur mise en œuvre », a déclaré le président du Faso dans son mot de clôture.

Dans le communiqué rendu public, les chefs d'Etat se sont dit préoccupés face à la « recrudescence des attaques terroristes ». Ils ont, pour ce fait, décidé de « mobiliser davantage de forces dans le Fuseau Centre, particulièrement affecté par l'action des groupes armés terroristes ». Ce fuseau englobe la zone des trois frontières Burkina - Mali - Niger

Le sommet a instruit le Conseil des ministres et le Secrétariat permanent « à accélérer l'operationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel », et réviser son concept d'opérations stratégiques en tenant compte de « l'évolution de la menace », selon les termes du communiqué livré par le Secrétaire permanent du G5 Sahel, Maman Sambo Sidikou.

Le mandat du commandant de la Force conjointe a été porté de 1 à 2 ans.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé