Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

POLITIQUE

Le patron du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP-ex parti au pouvoir), Eddie Komboïgo, a été élevé au rang de Commandeur de l’ordre de l’Etalon le 6 décembre 2019, aux côtés d’autres leaders de l’opposition. Celui dont le parti est parfois accusé d’être de connivence avec les terroristes qui attaquent le Burkina Faso estime, dans cette déclaration, que le geste du chef de l’Etat disculpe le CDP des accusations de complicité avec les terroristes.   

«À cet instant où je viens de recevoir la décoration de la Nation comme Commandeur de l’ordre de l’Etalon, j’ai une pensée pieuse pour ces braves paysans et éleveurs avec femmes et enfants  qui ont été lâchement fauchés dans leurs champs, dans leurs  domiciles ou ailleurs, sans savoir pourquoi ?!

J’ai une pensée pieuse pour ces soldats qui sont tombés les armes à la main, et pour ceux qui sont au front et qui se battent pour ramener dans notre cher Faso, cette  paix d’antan, vécue depuis notre indépendance. 

J’ai une pensée pieuse pour ceux qui sont tombés lors des événements d’octobre et de novembre 2014 et pour ceux qui sont sortis, espérant un changement qualificatif et se trouvent grandement déçus aujourd’hui.

Ma lutte, notre lutte d’opposants, est aujourd’hui reconnue par la Nation toute entière et cela nous honore tous.

Cette distinction nous interpelle à poursuivre notre combat à redonner une forte confiance et une vraie espérance à nos compatriotes.

Cette distinction, proposée par le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées disculpe définitivement le CDP, ses Dirigeants et ses militants des accusations fallacieuses et creuses, d’auteurs ou de complicité de terrorisme, savamment entretenues par des politiciens en perte de vitesse, afin... en panne d’imagination. Le CDP et ses dirigeants sont républicains !

Puisse cet acte du chef de l’Etat l’inspirer à construire une réconciliation réelle des burkinabé permettant de: 

- nous pardonner les uns les autres pour le retour des exilés, 

- nous unir pour lutter contre le terrorisme afin de ramener la paix au Faso et construire un meilleur vivre ensemble,

- développer notre chère patrie.

Je dédie donc cette distinction au CDP, mon parti, à sa Direction, à son Fondateur et Président d’honneur, à nos élus nationaux et locaux, et à l’ensemble des militants et sympathisants. Mes remerciements et ma reconnaissance à nos alliés du CFOP. 

NB : aucune activité festive ne sera organisée!»

Démocratie-Progrès-justice.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir