Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

©Premier ministère

POLITIQUE

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a été décoré pour ses efforts inlassables déployés au service du Burkina Faso, ce lundi 2 décembre 2019. Il a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon. Après avoir reçu cette distinction avec beaucoup d’humilité, le Chef du Gouvernement a invité l’ensemble des Burkinabè à faire sien l’appel du président du Faso dans la Défense de la patrie.

« Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie Dabiré, au nom du Président du Faso et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, nous vous élevons à la dignité de Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon ». Cette formule consacrée, prononcée par le Grand Chancelier des Ordres burkinabè, André Roch Compaoré, vient couronner la reconnaissance de la Nation au Chef du Gouvernement pour son ardeur au travail, son sens du sacrifice et du devoir, en un mot pour ses efforts inlassables déployés au service du Burkina Faso.

Et c’est avec beaucoup d’humilité que Christophe Joseph Marie Dabiré a dit recevoir cette distinction. Il a traduit sa reconnaissance au Président du Faso, au Gouvernement et à l’ensemble de ses collaborateurs. Selon lui, c'est « le fruit des efforts de l’ensemble du Gouvernement » et de « l’abnégation au travail de l’ensemble de ses collaborateurs ». Cette reconnaissance de la Nation ne fait pas perdre de vue au Premier ministre, les énormes challenges du moment. « Les défis auxquels le Burkina Faso est confronté sont immenses et exigent l’union de tous les Burkinabè pour assurer la paix, la sécurité et le développement de notre pays. Pas plus tard qu’hier, des hommes sans foi ni loi, s’en sont pris à de paisibles Burkinabè dans un lieu de culte provoquant des victimes », a-t-il fait savoir.

Après avoir salué leur mémoire ainsi que celles de toutes les personnes tombées du fait terrorisme et exprimé sa compassion et sa solidarité envers les familles des victimes, il a invité l’ensemble des Burkinabè à garder espoir et « à rester débout pour vaincre l’obscurantisme, la barbarie et la méchanceté humaine gratuite, afin de poursuivre l’œuvre de construction nationale que nous avons entamée sous le leadership du Président du Faso ».

Christophe Joseph Marie Dabiré a invité également les Burkinabè à redoubler d’ardeur au travail, pour dit-il, « préserver notre modèle de société, notre vivre-ensemble et la cohésion sociale pacifique, légendaire dans notre pays ». « La situation que traverse notre pays nous interpelle tous. Nous avons le devoir alors de nous mobiliser pour répondre à l’appel du Président du Faso dans la Défense de la patrie », a-t-il martelé.

A noter que cette cérémonie de décoration est intervenue à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de montée des couleurs, organisée le premier lundi de chaque mois. Elle a connu la participation de présidents d’institutions, de membres du Gouvernement et de collaborateurs, mobilisés pour réaffirmer leur soutien au Premier ministre.

DCRP/PM

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé