Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

POLITIQUE

Le ministre de la sécurité Ousséni Compaoré est arrivé en fin de matinée dans la région du Sahel accompagné du chef d’état-major de la gendarmerie nationale et de plusieurs de ses cadres . Il s’est agit pour Ousséni Compaoré de venir constater de visu les conditions vie et de travail de ses hommes déployés sur cette partie du territoire national en proie à l’insécurité et au terrorisme .

Visite de caserne, échanges à bâton rompu avec les troupes étaient au centre de son séjour qui consistait aussi pour lui à venir ,en personne ,féliciter les troupes pour la qualité du travail abattu au quotidien .

Un détachement , celui d’Arbinda,faut-il le rappeler, avait brillamment estompé la marche d’un peloton de terroristes qui avait tenté vainement de prendre d’assaut l’escadron de gendarmerie ,le 20 novembre 2019. Ce jour là , des terroristes avaient lourdement mordu le carreau puisqu’ils y avaient laissé dix-huit des leurs neutralisés par les hommes du détachement, une douzaine de motos récupérées ,d’importants moyens de communication et de géolocalisation avant que quelques rescapés ne prennent la poudre d’escampette . Au vue de ces faits galvanisants, le ministre a tenu à venir transmettre les félicitations ,tout le soutien et les encouragements du Président du Faso ,de l’ensemble du gouvernement à ses Hommes :« vous avez permis à notre pays tout entier de rehausser la tête » dira Oussseni Compaoré qui s’est empressé de leur demander de continuer dans cette dynamique afin que nous puissions venir à bout de l’hydre terroriste .

Après Arbinda,le ministre et sa délégation ont mis cap sur Inata. Là ,le ministre a également échangé , félicité et encouragé les éléments du détachement avant de leur faire connaître que le gouvernement mettra tout en œuvre pour leur permettre d’être opérationnels .

Il est à noter que le ministre de la sécurité est arrivé dans la région du Sahel les bras chargés. Ousseni Compaoré a en effet remis aux éléments déployés sur le terrain des équipements travail et des cadeaux qui devraient changer le quotidien des troupes.

D’où les remerciements des différents chefs de détachements qui se sont réjouis de cette visite du ministre de la sécurité qui contribuera ,à coup sûr , à remonter le moral des troupes et à les galvaniser davantage.

Direction de la communication et de la presse ministérielle

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé