Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce dimanche après-midi avec les maires et les députés du Burkina Faso, autour des préoccupations des collectivités territoriales.

Cette rencontre entre les parlementaires, les maires et le président du Faso, intervient à l’issue des 16e Journées de la commune du Burkina Faso, tenues du 21 au 23 novembre 2019 à Manga dans la région du Centre-sud.

Elle a servi de cadre d’échanges entre le chef de l’Etat et les élus locaux, sur les préoccupations des collectivités territoriales du Burkina Faso, relatives au transfert des compétences et des ressources aux communes, afin de leur permettre de mieux fonctionner.

Tout en louant les efforts des services déconcentrés de l’Etat, le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso, Armand Roland Pierre Béouindé, a souhaité que le président du Faso ait une attention particulière sur les préoccupations des collectivités.

« J’ai instruit le ministère en charge des finances pour que cette question de régulation des budgets de 2020 puisse être réglée, quitte à faire des avances dès le mois de février, afin de permettre aux mairies de fonctionner », a soutenu le président du Faso.

En ce concerne le transfert de personnel, Roch Marc Christian Kaboré a rappelé que le ministère en charge de l’Administration territoriale est en train de travailler pour permettre le redéploiement du personnel de l’Etat au sein des collectivités.

Les élus locaux ont réaffirmé leur soutien et leur adhésion à la vision et à l’action du président du Faso, et leur fidélité à la Nation, pour le développement du Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé