Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

POLITIQUE

Le  Secrétaire général de la section provinciale de la Nouvelle alliance du Faso (Nafa) dans le Soum a également perdu la vie dans l’attaque qui a coûté la vie à Oumarou Dicko, député maire de la ville de Djibo, selon ce communiqué du parti.   M. Dicko a été tué le 3 novembre 2019 avec trois autres alors qu'ils étaient à bord d'un véhicule à Gaskindé, à 20 Km de Djibo.

«C’est avec une "profonde émotion" et une très grande tristesse que la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) a appris l’assassinat du Député-maire de Djibo, Oumarou DICKO et trois de ses  compagnons dont Yacouba GUINDO, militant de la NAFA, tête de liste du parti aux élections législatives de 2015 et également  Secrétaire Général de la section provinciale de la NAFA dans le Soum.   

En ces douloureuses circonstances pour l’ensemble du peuple burkinabè et notre parti qui a perdu un militant fidèle et engagé pour la nation, la NAFA présente ses condoléances les plus attristés aux familles endeuillées. 

Au nom de l’ensemble de ses militants, le Parti  exprime toute sa compassion et sa solidarité à toutes les filles et fils de la province du Soum. 

La NAFA condamne avec fermeté cette énième attaque inhumaine que rien ne saurait justifier. 

Le parti recommande que des enquêtes indépendantes, impartiales et des autopsies soient réalisées pour démasquer ces crimes odieux en n’excluant aucune piste endogène ou exogène.

Le parti appelle au regard  du drame et de la situation cruciale que vit notre pays  à l’union sacrée, à la cohésion nationale , à la vigilance et à la résistance de tous les Burkinabè.

La NAFA  invite également  les autorités du pays à œuvrer davantage à mettre tout en œuvre pour impliquer toutes les filles et fils du Burkina Faso pour garantir la paix, la sérénité, la sécurité des personnes et des biens.

Paix aux âmes des disparus  et du courage aux familles éplorées!

Que Dieu le Tout puissant leur rende justice, et qu’Il protège la terre libre du Burkina Faso !»

Pr  Mamoudou H. DICKO 

Ambassadeur pour la Paix Universelle

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé