Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

POLITIQUE

Ceci est une déclaration locale de l’Union Européenne au sujet du meurtre du député-maire de Djibo et de ses accompagnateurs ainsi que les attaques terroristes récurrentes contre des civils et forces de sécurité au Burkina Faso. La Délégation de l'Union européenne (UE) publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission de l'UE au Burkina Faso.

Le 3 novembre 2019, Oumarou Dicko, Député-maire de Djibo et trois accompagnateurs ont trouvé la mort comme conséquence de l'ignoble attentat qui les a visés. Cet attentat fait suite à toute une série d'attaques terroristes qui ont couté la vie à des dizaines de civils et des membres des forces burkinabè de défense et de sécurité. Des attaques qui, malheureusement, font de plus en plus partie du quotidien du Burkina Faso.

La Délégation de l'Union européenne condamne fermement ces attaques qui tentent de déstabiliser l'ensemble du pays et de voler aux citoyens leur avenir. Elle exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, aux maires et députés, et au peuple Burkinabè dans son ensemble, si souvent endeuillé par les actions des groupes armés terroristes.

La Délégation de l'Union européenne renouvelle une fois de plus son plein soutien au gouvernement du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme et la défense des valeurs de paix, de sécurité, de justice et du droit à une vie digne. Elle demeure plus que jamais engagée, tant au Burkina Faso que dans la région, pour contribuer à une réponse efficace face aux défis sécuritaires et recréer ainsi les conditions du développement dans le pays. 

Pour plus d’informations : https://eeas.europa.eu/delegations/burkina-faso_fr 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé