Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé la cérémonie de prise d’armes à la place de la Nation marquant le 59e anniversaire des Forces armées nationales, placé sous le thème : « Union sacrée des populations autour des Forces armées nationales dans la lutte contre le terrorisme ».

Le chef de l’Etat a réaffirmé son engagement à soutenir les Forces armées nationales et les forces de défense et de sécurité dans leur combat contre l’hydre terroriste et à garantir l’intégrité du Burkina Faso. « Le Burkina Faso restera débout hier avec nos ancêtres, comme aujourd’hui avec nous. Nous maintiendrons coûte que coûte, vaille que vaille, l’intégrité de notre territoire. Je suis convaincu que unis et solidaires nous pourrons remporter cette victoire » a-t-il déclaré à la presse à l’issue de la cérémonie.

Cette commémoration a été sobre au regard du contexte sécuritaire du pays, marqué par des attaques terroristes depuis 2016. Pour le président du Faso, les forces de défense et de sécurité sont engagées dans cette guerre asymétrique, qui nécessite une collaboration active des populations.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a salué l’engagement et le dévouement des forces de défense et de sécurité dans ce combat difficile. « Un combat nouveau, qui ne répond pas aux normes classiques de la guerre. La Nation leur est définitivement redevable pour cet engagement, jusqu’au prix suprême, qui est la vie» a-t-il dit avant de rendre un hommage à tous ceux qui sont tombés sous les balles assassines du terrorisme.

Le président du Faso, est revenu sur la complexité de cette guerre qu'il prévoit longue et « pour lequel nos adversaires de tous ordres tentent de nous démoraliser, de créer une certaine panique en notre sein ».

Revisitant, l’histoire, le chef de l’Etat a attiré l’attention sur la vie des nations, qui ont connu des moments difficiles. « C’est vrai, nous avons perdu beaucoup de soldats, nous avons perdu beaucoup dans les populations civiles, (...), quand on regarde l’histoire d’autres pays, il y a eu des moments qui n’ont pas été glorieux comme nous le vivons aujourd’hui » a-t-il dit, avant d’appeler à nouveau à la solidarité aussi bien nationale qu’internationale dans la lutte contre le terrorisme.

Au cours de la cérémonie des médailles ont été décernées à 56 hommes et femmes qui se sont illustrés dans l’exercice de leurs métiers. Ces médailles sont de quatre catégories : la médaille d’honneur militaire, la médaille militaire, celle commémorative et la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir