Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Stanislas Ouaro, ministre en charge de l'Education nationale

POLITIQUE

Près de 1 455 établissements scolaires sont restés fermés dans plusieurs localités du Burkina Faso, au mois d’octobre 2019, à cause de l’insécurité. Une dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

«D’une dizaine d’écoles primaires fermées en 2017 dans la province du Soum au Sahel, la situation s’est dégradée et s’est étendue progressivement (à d’autres régions, ndlr) pour atteindre en octobre 2019, près de 1455 établissements du préscolaire, post-primaire et du secondaire», a indiqué le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN), Stanislas Ouaro.

M. Ouaro a précisé que 202 595 élèves et 6 276 enseignants des régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Nord, du Centre-Est, de l’Est, du Nord et du Sahel sont touchés par cette fermeture. 62 écoles sont occupées par des déplacés internes, a-t-il ajouté. Le ministre cité mercredi par le quotidien public Sidwaya, s’exprimait le 28 octobre 2019, lors du 2e conseil de cabinet élargi du MENAPLN.

La fermeture des établissements fait suite à l’escalade des attaques terroristes au Burkina Faso depuis janvier 2016.

Néanmoins, le gouvernement burkinabè a réussi l’organisation d’examens spéciaux pour des élèves impactés par la fermeture. «1670 élèves ont pris part aux examens spéciaux du 03 au 16 septembre dans les régions du sahel, de l’Est, du Nord, et du Centre-Nord» pour un coût de 503 millions de FCFA, a soutenu Stanislas Ouaro.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir