Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

Image d'archives

POLITIQUE

Le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou a appelé ce jeudi 5 septembre 2019, «à ne pas porter atteinte au crédit des médias publics», au moment où ces organes connaissent des perturbations de programmes, en raison d’une crise larvée. Une dépêche de l'AIB.

«Les questions de plateformes (revendicatives) sont très importantes. Mais il faut trouver le juste milieu pour ne pas porter atteinte au crédit des médias (publics)», a déclaré jeudi le ministre de la Communication Remis Fulgance Dandjinou.

Depuis le 19 août dernier, les journalistes des médias publics travaillent selon les horaires de la Fonction publique, ce qui perturbe les programmes qui doivent être diffusés en direct après 16h ou pendant les week-ends.

Ce changement intervient après des négociations non encore abouties entre le Syndicat national des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) et le gouvernement, à propos d’un changement de statut des médias publics réclamé par le SYNATIC.

«Je les appelle à savoir raison gardée parce que la lutte est importante. Mais les préservations des acquis sont (aussi) importantes», a ajouté le ministre Dandjinou.

M.Dandjinou s’exprimait à l’occasion du Conseil d’administration du secteur du secteur ministériel(CASEM) qui réunit plusieurs cadres du département de la communication.

Le ministre a souligné   que les négociations entre les différents acteurs syndicaux et le gouvernement doivent se poursuivre pour trouver «une solution à une crise qui n’a que trop durée».

Pour lui, cette crise porte préjudice à l’image des médias, mais également en termes de services rendus au public burkinabè dans l’accès à l’information.

Agence d’information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé