Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

image d'archives

POLITIQUE

Le ministère en charge de l’Action humanitaire a exhorté ce jeudi 29 août 2019, les différents donateurs et groupes de solidarités qui manifestent leur soutien aux déplacés internes à s’adresser désormais à ses structures compétentes pour leurs différentes dons en nature et en espèce.

Le nombre de déplacés internes est actuellement estimé à  près 271 000 personnes. Pour faire face à ce nombre croissant, au cours du premier trimestre 2019, le gouvernement avec l’appui de ses partenaires au développement a mis en  place un plan d'urgence. Ce plan a été révisé récemment et coute au total 187 millions de dollars soit plus de plus de 110 milliards de F CFA.  Cette somme sera affectée à la sécurité alimentaire, à la nutrition, à l'assistance aux réfugiés, à la préparation aux urgences et à la gestion des conséquences de l'insécurité. L’État burkinabè a pu mobiliser  avec ses partenaires la somme de 55 millions de dollars soit plus de 32 milliards de FCFA sur le budget total.

Outre le gouvernement, différentes personnes, physiques et morales, ne cessent de manifester leur soutien à ces personnes déplacées. Ce qui est chose louable pour le gouvernement. Cependant, le ministère en charge de l’action humanitaire estime « que ces dons qui témoignent du ciment de la solidarité doivent être capitalisés, suivis et évalués dans le cadre de la réponse globale ».

Et pour ce faire, la ministre en charge de l’Action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal a exhorté vivement tous les donateurs à  contacter le Conseil national de Secours d'Urgence et de Réhabilitation  pour tous les dons en nature et le Fonds national de la solidarité pour ceux en espèce.  

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir