Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, a accordé en fin de matinée, une audience au commandant sortant de la Force conjointe du G5 Sahel, le général Hanena Ould Sidi de Mauritanie. Il était accompagné de son successeur, le général nigérien Oumarou Namata Gazama.

« Je suis en fin de mission au niveau de la Force conjointe du G5 sahel, je suis donc venu dire au revoir au président du Faso et lui présenter mon successeur, le nouveau commandant de la force, le général Oumarou Namata Gazama » a déclaré à l’issue de l’audience, le général Hanena en poste depuis juillet 2018.

Cet entretien avec le président en exercice du G5 Sahel a été également une occasion pour le commandant sortant de faire le point de sa mission à la tête de la Force conjointe. « On a fait un compte rendu des activités et du mandat passé au président du Faso. Nous avons aussi évoqué les problèmes qui continuent de se poser au niveau de la Force conjointe, pour lesquelles des solutions urgentes doivent être trouvées » a souligné le général Hanena Ould Sidi.

En termes de bilan de son passage au commandement de la Force conjointe du G5 Sahel, le général mauritanien a noté « avec satisfaction », la mise en place d’une chaîne de commandement courte, l’instauration d’une discipline forte, la présence permanente de troupes dans les zones sensibles, le renforcement des liens entre la force et les populations, et l’existence d’un système de renseignement efficace.

Le commandant sortant a annoncé la poursuite des opérations conjointes. « Une planification trimestrielle a été déjà faite et le commandant entrant va donner des instructions pour que le travail de planification continue afin que les opérations de ce trimestre soient menées comme elles ont été planifiées » a relevé le général Hanena Ould Sidi.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir