Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience cet après-midi mardi 13 août 2019, le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley. 

« Nous avons eu une rencontre très fructueuse avec le président du Faso. Nous sommes venus voir comment nous pouvons apporter notre soutien au peuple burkinabè dans la situation difficile qu’il traverse », a indiqué David Beasley à sa sortie d’audience. 

Pour lui, il est impérieux de mener la lutte contre l’insécurité alimentaire, dans ces moments difficiles, en vue de donner de l’espoir aux jeunes, et éviter qu’ils soient enrôlés par les terroristes. « Nous devons travailler à ce que ces jeunes puissent manger à leur faim et avoir des emplois décents », a ajouté le directeur exécutif du PAM.

David Beasley, au cours de son séjour au Burkina Faso, se déplacera sur le terrain pour faire le constat et échanger avec les leaders politiques, les responsables coutumiers et religieux et la population, pour prendre le pool de la situation alimentaire.

« Nous ne voulons pas qu’un enfant dorme la nuit sans manger parce qu’il est un déplacé. Sans sécurité alimentaire, les gens seront toujours vulnérables et exposés à d’autres dangers. Mais au-delà des questions d’urgence, nous allons travailler avec les autorités et les acteurs concernés pour un développement durable », a-t-il conclu.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir