Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a été élevé, hier jeudi dans la soirée, à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du mérite de la République de Guinée, par son homologue, le professeur Alpha Condé.

Le chef de l’Etat a reçu cette distinction, la plus haute du pays, pour « sa contribution de qualité au renforcement des relations d’amitié et de coopération » entre la Guinée et le Burkina Faso.

Roch Marc Christian Kaboré a traduit sa reconnaissance et celle du peuple burkinabè pour cette distinction qui témoigne également de la solidarité entre les deux Etats. « A travers moi, c’est un honneur que vous faites au peuple Burkinabè tout entier », a-t-il souligné. 

En effet, la présence d’Alpha Condé à Bamako, le 6 février 2017 lors de la création de la Force conjointe du G5 Sahel, le 17 août 2017 à Ouagadougou après l’attentat terroriste contre le café Aziz Istanbul, le 19 août 2017 encore lors de l’hommage national à Salifou Diallo, entre autres, exprime cette marque de solidarité et de fraternité. 

La coopération entre la Guinée et le Burkina Faso a permis d’enregistrer d’importantes avancées parmi lesquelles, la tenue de deux sessions effectives de la grande Commission mixte de coopération.

Elles ont contribué à consolider les liens « avec la signature d’une dizaine daccords dans les domaines de la culture, du transport, de la défense, de la sécurité, de la santé, de l’éducation, de la jeunesse, de la lutte contre le trafic des enfants, de la libre circulation des personnes et des biens, de la formation et de la coopération scientifique et technique », a précisé Roch Marc Christian Kaboré.

Il a donc invité les hommes d’affaires des deux pays, à exploiter les opportunités existantes pour renforcer les échanges économiques entre la République de Guinée et le Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé