Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

POLITIQUE

Rosine Sori-Coulibaly, ancienne ministre en charge de l’Economie et des Finances (2016-2019) a été nommée ce lundi 29 juillet 2019 par le secrétaire général des Nations Unies, nouvelle Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (UNIOGBIS). 

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé aujourd'hui la nomination de Rosine Sori-Coulibaly du Burkina Faso en tant que nouvelle Représentante spéciale pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (UNIOGBIS). 

Elle succède à José Viegas Filho du Brésil, qui a achevé sa mission le 18 mai 2019. Le Secrétaire général est reconnaissant à M. Viegas Filho pour son leadership au sein du BINUGBIS au cours de son mandat.

Ayant récemment occupé le poste de ministre de l'Économie, des Finances et du Développement dans son pays d'origine (2016-2019), Mme Sori-Coulibaly apporte à ce poste plus de 35 ans d'expérience nationale et internationale dans les domaines du développement durable et humanitaire et de la transition politique. , réduction de la pauvreté, réformes fiscales et budgétaires, égalité des sexes et autonomisation des femmes. 

Elle a occupé pendant plus de 20 ans au sein des Nations Unies divers postes de haut niveau, notamment en tant que Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général au Burundi, Coordonnatrice résidente, Coordinatrice humanitaire et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) (2011). Elle a été coordonnatrice résidente et représentante résidente du PNUD au Togo (2006-2011) et au Bénin (2014-2016).

Avant de rejoindre le PNUD, Mme Sori-Coulibaly a occupé des postes de conseil dans son pays d'origine, notamment au ministère du Développement économique et de la Planification (1982-1990). Elle a été active dans des organisations de la société civile, en particulier celles qui luttent pour les droits de l'homme et l'autonomisation des femmes. 

Elle est titulaire d'une maîtrise en économie du développement de l'Université Cheikh Anta Diop du Sénégal et d'un diplôme de troisième cycle en planification et macroéconomie de l'Institut africain des Nations Unies pour le développement économique et la planification.

Source : ONU

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir