Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 
Burkina: 101 civils tués en juillet 2020, dont 39 dans la région du Sahel, 22 à l’Est, 19 au Nord, selon l'ONG Crisis Group. 

©Premier ministère

POLITIQUE

A la tête d’une forte délégation ministérielle, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, est arrivé à Ouagadougou, ce lundi 29 juillet 2019. A sa descente d’avion, il a été accueilli par son homologue burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré. Cette délégation ivoirienne est présente dans la capitale politique burkinabè dans le cadre de la 8eme édition du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso qui se tient du 27 au 31 juillet 2019.

« Monsieur le Premier Ministre, cher frère. Je voudrais, au nom de la délégation gouvernementale ivoirienne et à mon nom propre, vous remercier et vous exprimer toute notre gratitude ainsi qu’aux membres de votre Gouvernement pour l’accueil fraternel qui nous a été réservé à la délégation ivoirienne que j’ai l’honneur de conduire », tels ont été les premiers mots du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, à l’issue du bref entretien qu’il a eu avec son homologue burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, juste après l’atterrissage de son avion.

Puis, il a situé le contexte de sa présence à Ouagadougou, ce lundi 29 juillet 2019. « Dans le cadre de notre coopération, nous avons mis en place un outil efficace, innovent, et stratégique qui est le Traité d’Amitié et de Coopération (TAC). Le mercredi prochain, nous avons la Conférence au Sommet des Chefs d’Etat. Nous sommes venus aujourd’hui nous joindre au Gouvernement burkinabè pour travailler afin de pouvoir proposer à nos Chefs d’Etat, un projet d’ordre du jour pour qu’ils puissent le valider. Nous sommes prêts à mettre en place tout ce qu’il faut pour que nous arrivions à proposer un ordre du jour qui soit le plus efficace à nos deux Chefs d’Etat », a-t-il expliqué.

Selon lui, le TAC va être encore une fois l’occasion pour « évoquer les liens fraternels et historiques qui unissent la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, les peuples ivoiriens et burkinabè et les relations très fortes entre leurs Excellences, les Présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré ».

Du reste, il s’est réjoui du fait qu’en marge du TAC, il y aura un forum des hommes d’affaires organisé par les deux Chambres de commerce et d’industrie. 

« Nous parlerons des échanges commerciaux entre nos deux Etats qui sont en nette progression. Nous devons travailler à les renforcer davantage. Ce sera aussi l’occasion de faire le point sur l’application de toutes les mesures et résolutions que nous avons arrêtées lors du 7eme TAC qui s’est déroulé à Yamoussoukro », a-t-il déclaré. 

Et le Premier Ministre Coulibaly d’ajouter : « Nous avons du pain sur la planche, nous avons du travail. Nous avons également un environnement difficile au plan sécuritaire dans notre sous-région. C’est un point important sur lequel nous aurons également donc à travailler pour pouvoir faire des propositions à nos Chefs d’Etat ».

Pour mémoire, les deux Chefs de Gouvernement vont présider l’ouverture des travaux des activités inscrites dans l’agenda du TAC 8, ce mardi 30 juillet 2019, notamment le Forum des hommes et femmes d’affaires ivoiro-burkinabè et le Conseil conjoint de Gouvernement, en attendant le clou de ce TAC, à savoir la Conférence au Sommet des Chefs d’Etat, prévue ce mercredi 31 juillet 2019, sous la présidence des Chefs d’Etats burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré et ivoirien Alassane Ouattara.

DCI/PM

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Un rapport de l’Assemblée nationale préconise le découplage des législatives et de la présidentielle et la tenue des législatives en 2021 à cause de la situation sécuritaire. Partagez-vous cet avis ?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé