Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

©Premier ministère

POLITIQUE

Le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu dans la soirée d’hier jeudi 18 juillet 2019 l’ancien président ghanéen Jerry John Rawlings, par ailleurs, président d’honneur du mémorial et les membres du comité international du mémorial Thomas Sankara. Le but était de définir un plan d’action pour rendre plus efficace le comité dudit mémorial.

Le comité du mémorial international Thomas Sankara dit être sorti rassuré des échanges avec le Premier ministre. Pour ses membres, les travaux qui étaient dans une sorte de léthargie trouveront solution. Des propositions ont été faites dans ce sens, mais le comité international du mémorial Thomas Sankara a refusé de les dévoiler pour l’instant. 

Le président d’honneur du mémorial a remercié les autorités du Burkina, qui en plus de l’avoir bien reçu, ont donné leur parole, rassurant que le projet sera réalisé dans de bonnes conditions. Le comité dit être également au four et au moulin pour réussir cet ouvrage d’envergure internationale. 

Le président Jerry John Rawlings a surtout regretté que la statue du président Sankara ait été bâclée. Selon lui, « une personne de la trempe de Thomas Sankara connue dans le monde entier est un exemple pour tout un chacun. Il ne mérite pas une statue faite à la hâte et bâclée. Ce faisant, tout le temps est pris pour que le projet soit fait avec la plus parfaite des réussites qu’il puisse être. La réalisation doit être sa photocopie, pas un semblant de lui. Dans toutes les dimensions, les deux doivent être similaires ».

Dans l’optique de mener à bien ce projet le président d’honneur et le comité ont aussi rencontré le président du Faso et le vice-président de l’Assemblée nationale. Pour rappel Jerry John Rawlings était l’un des meilleurs amis de feu Thomas Sankara. Pour lui, c’est un devoir de lutter pour sa cause.

 

                                                              

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir