Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé ce mardi au lancement des travaux de réhabilitation de la rocade sud-est du Boulevard des Tansoba. Long de 6,9 Km, le tronçon qui va de l’échangeur de l’Est à celui de Ouaga 2000, va coûter la somme de 30 476 565 194 FCFA avec un délai d’exécution de 35 mois.

« Cette une route qui sera particulière au regard de la qualité technique des travaux qui seront exécutés. Elle sera pratiquée aussi bien par les véhicules ordinaires que les gros porteurs », a indiqué Roch Marc Christian Kaboré, à l’issue de la cérémonie d’inauguration. Il a salué la coopération entre le Burkina Faso et le Japon qui permet le financement des travaux de réhabilitation de cette rocade Sud-est du Boulevard des Tansoba, et fonde l’espoir que cette coopération, qui date de 1962 permettra toujours d’accompagner la politique de désenclavement du pays.

L’ambassadeur du Japon, Tamotsu Ikezaki et le vice-président de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Hiroshi Kato, dont le pays assure le financement des travaux, ont salué les efforts du président du Faso dans sa politique d’amélioration de la mobilité de la population, aussi bien au sein de la capitale que dans les autres villes du Burkina. 

Pour l’ambassadeur nippon, au-delà du financement des travaux de ce tronçon, le gouvernement japonais reste engagé aux côtés des autorités burkinabè sur le chemin du développement. Le diplomate japonais explique que ce projet sera une occasion pour l’entreprise japonaise chargée de l’exécution des travaux, de transférer la technologie de son pays en matière de construction de routes au profit des entreprises burkinabè. 

Le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a exhorté les acteurs intervenant sur le chantier à travailler dans le respect des délais et des qualités techniques. 

Le tronçon qui sera réalisé comprend une chaussée de 2X2 voies de 3,50 mètres de largeur chacune, une piste cyclable de part et d’autre de la chaussée de 3,50 mètres, des trottoirs de 2 mètres, des ouvrages d’assainissement et un terre-plein central de 4 mètres.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir