Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

Illustration/archives. Sommet extraordinaire de l’UEMOA à Abidjan en 2017

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prendra part ce vendredi 12 juillet 2019 à Abidjan en Côte D’Ivoire, à la 21e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Au cours de cette session, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’UEMOA vont échanger sur l’état d’avancement du processus d’intégration régionale, et sur les performances de l’organisation.

A cet effet, ils examineront, entre autres, le rapport sur l’état de l’Union en 2018, le rapport général de la revue annuelle des réformes, des politiques, des programmes et projets communautaires, édition 2018, ainsi que l’état de mise en œuvre des grands chantiers de l’UEMOA.

Cette session d’Abidjan connaîtra également, comme le stipule l’article 17 du Traité de l’UEMOA, la nomination des présidents et des membres des Organes et Institutions de l'Union. 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé