Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé ce samedi à Sandogo, village de la commune de Boussé dans la province du Kourwéogo, à la pose d’une première pierre, marquant ainsi le lancement officiel de la construction de 100 complexes scolaires dans cinq régions du pays.

Fruit de l’engagement du chef de l’Etat avec l’accompagnement de la République populaire de Chine, la réalisation des 100 complexes scolaires soit 300 salles de classe, va permettre de résorber les classes sous paillotte dans les régions du Centre-ouest, du Nord, des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Plateau Central. Chaque complexe sera composé de 3 salles de classe équipées et dotées de kits solaires, d’un bureau et d’un magasin, ainsi que d’un forage et de deux blocs de latrines pour les élèves et le personnel enseignant. 

« Nous avons pris un engagement, et (…..) nous nous battons pour poursuivre de façon durable notre action, pour respecter cet engagement qui consiste à faire en sorte que tous les enfants burkinabè puissent aller à l’école dignement et dans des conditions meilleures » a déclaré le président du Faso.

« Nous avons normalisé plus de 1900 écoles qui sont passées de trois à six classes. Ça veut dire que là également des infrastructures supplémentaires ont été réalisées » a ajouté le chef de l’Etat, face aux médias. Roch Marc Christian Kaboré a aussi exprimé sa gratitude à la République populaire de Chine « pour cette nouvelle amitié que nous avons tissée ».

Le délai d’exécution des infrastructures est de 5 mois.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir