Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé ce samedi à Sandogo, village de la commune de Boussé dans la province du Kourwéogo, à la pose d’une première pierre, marquant ainsi le lancement officiel de la construction de 100 complexes scolaires dans cinq régions du pays.

Fruit de l’engagement du chef de l’Etat avec l’accompagnement de la République populaire de Chine, la réalisation des 100 complexes scolaires soit 300 salles de classe, va permettre de résorber les classes sous paillotte dans les régions du Centre-ouest, du Nord, des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Plateau Central. Chaque complexe sera composé de 3 salles de classe équipées et dotées de kits solaires, d’un bureau et d’un magasin, ainsi que d’un forage et de deux blocs de latrines pour les élèves et le personnel enseignant. 

« Nous avons pris un engagement, et (…..) nous nous battons pour poursuivre de façon durable notre action, pour respecter cet engagement qui consiste à faire en sorte que tous les enfants burkinabè puissent aller à l’école dignement et dans des conditions meilleures » a déclaré le président du Faso.

« Nous avons normalisé plus de 1900 écoles qui sont passées de trois à six classes. Ça veut dire que là également des infrastructures supplémentaires ont été réalisées » a ajouté le chef de l’Etat, face aux médias. Roch Marc Christian Kaboré a aussi exprimé sa gratitude à la République populaire de Chine « pour cette nouvelle amitié que nous avons tissée ».

Le délai d’exécution des infrastructures est de 5 mois.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé