Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse de l’Opposition politique sur l’attaque de l’Eglise de Toulfè (Province du Loroum/Région du Nord) intervenue hier dimanche qui a causé la mort de 4 fidèles chrétiens dont un catéchiste à la retraite.   

C’est avec consternation que l’Opposition politique a appris qu’une église catholique du village de Toulfè, dans la province du Loroum, a été attaquée par des terroristes le dimanche 26 mai 2019. 

Cette attaque a causé quatre morts et des blessés. 

Tout en condamnant sans réserve aucune cet acte lâche, l’Opposition présente ses vives condoléances aux familles éplorées et à l’Eglise catholique. Elle souhaite un prompt et total rétablissement aux blessés. 

Les terroristes, après avoir tenté de créer le chaos entre différentes communautés ethniques et régionales, cherchent désormais à manipuler la fibre religieuse pour nourrir l’industrie de la haine et de la terreur. 

Mais, la grande solidarité des différentes communautés religieuses constitue un frein à ce sinistre projet.  

Notre modèle de promotion de la tolérance religieuse est unique et a été pendant longtemps efficace. Mais face à l’ingéniosité diabolique de l’ennemi, nous devons renforcer les ponts entre les religions du Burkina Faso, et montrer que, jamais, nous ne céderons.

Vive le Burkina Faso, un et indivisible !

Vive la tolérance religieuse !

Ouagadougou, le 27 mai 2019

Le Chef de file de l’Opposition politique

Zéphirin DIABRE

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé