Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a accordé une audience, ce lundi dans la matinée, au président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Jean Claude Kassi Brou. Les questions liées à la sécurité et à l’intégration régionale ont été au centre de cette rencontre.

Selon Jean Claude Kassi Brou, « cette audience a été une occasion pour présenter nos condoléances aux autorités et au peuple burkinabè pour l’attaque terroriste survenue le 12 mai 2019 à Dablo qui a entraîné la mort de 6 personnes (…) la CEDEAO a marqué sa solidarité et son engagement à accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme».

En dépit de la menace sécuritaire, « nous avons le chantier de la construction de l’intégration régionale qui est en cours », a indiqué le président de l’institution communautaire, qui souligne avoir échangé également avec le président du Faso sur l’intégration économique et commerciale, la libre circulation des biens et des personnes, et le projet de la monnaie unique CEDEAO.

« La question de la monnaie unique est un chantier important pour la CEDEAO et nous sommes dans le processus (…) le point des avancées sera fait à la prochaine conférence des chefs d’Etats en juin 2019 », a déclaré le président de la Commission.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé