Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

©DCPM/MENAPLN

POLITIQUE

Selon cette dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB), le gouvernement burkinabè et les syndicats de l’éducation se sont entendus ce vendredi 3 mai, pour la rédaction du statut valorisant de l’enseignant, mais la levée ou non du sit-in, en cours depuis une semaine, n’a pas été précisée. 

«Le conseil des ministres qui s’est tenu le 30 avril dernier a arrêté un certain nombre de mesures que nous sommes tenus de mettre en œuvre», a déclaré le ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro, vendredi soir après la signature du protocole, devant lancer les travaux de rédaction du statut valorisant du corps enseignant le 6 mai pour 21 jours.

Pour le coordonnateur national des syndicats de l’éducation (CNSE), Bonaventure Belem, l’autre étape consistera à faire en sorte que la bonification d’échelon et les indemnités dues pour 2018  soient totalement apurées.

«Pour la bonification d’échelon, nous avons traité  environ 19.000 agents sur 100.114 agents potentiellement attendus. Donc, il reste autour de 81.000 agents. Pour les indemnités spécifiques, sur 74.000 agents, 46.000 agents ont bénéficiés et il reste environ 38 à 39% des agents. Pour les indemnités de logement, sur 66.000 agents, 40.000 agents ont bénéficiés», a-t- il expliqué.

Rappelons que le retard dans la mise en œuvre du statut valorisant et d’autres engagements, ont entrainé la semaine dernière, un sit-in illimité dans les écoles de 8h à 11h et un boycott de la finalisation de l'année scolaire en cours. Aux journalistes qui voulaient savoir si le sit-in sera levé ou pas, M. Belem  les a invités à suivre «les canaux habituels».

Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir