Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé ce lundi dans la commune rurale de Saponé, province du Bazèga, au lancement de la campagne de vaccination au cours de la 2e année de vie. Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la 9e édition de la semaine africaine de la vaccination, placée cette année sous le thème : « Protégés ensemble : les vaccins, ça marche ».

Au cours de la cérémonie de lancement, les efforts et l’engagement du chef de l’Etat dans la promotion de la vaccination ont été reconnus par les partenaires techniques et financiers du Programme élargi de vaccination (PEV). « Votre engagement en faveur de la santé et du bien-être de la population burkinabè et de l’Afrique nous réconforte » s’est réjoui Dr Alimata J. Diarra Nama, représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Burkina Faso.

Pour le Dr Nama, la présence effective du chef de l’Etat à la cérémonie de lancement de la semaine africaine de vaccination « est un signal fort d’interpellation des communautés d’ici et d’ailleurs sur l’efficacité de la vaccination contre les maladies ».

Grace aux efforts du gouvernement sous le leadership du président du Faso, les enfants burkinabè sont protégés contre quatorze maladies. Les partenaires techniques et financiers fondent un espoir sur l’engagement continu du président du Faso, au regard du lien indispensable entre santé et développement durable.

Le ministre de la santé, Léonie Claudine Lougué, prononçant le discours de lancement de la campagne, au nom du président du Faso, a précisé que le « renforcement de la couverture vaccinale par tous les vaccins protégeant les femmes en âge de procréer, les nouveaux nés et les enfants », est une priorité du Plan national de développement économique et social (PNDES). Aussi, a-t-elle, au nom du chef de l’Etat, lancé un appel à « tous les leaders politiques, religieux, coutumiers, la société civile, la presse nationale, les partenaires techniques et financiers ainsi que l’ensemble de la population à une mobilisation générale en faveur de la vaccination, en particulier celle au cours de la deuxième année de vie ».

Le président du Faso, désigné « Champion mondial de la vaccination » a reçu, à l’occasion, son trophée de GAVI, l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination pour son engagement dans le combat solidaire contre les maladies par la vaccination. Roch Marc Christian Kaboré a remis à son tour des attestations de reconnaissance à 14 personnalités reconnues comme héros de la vaccination.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir