Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: le célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango (86 ans) s’est éteint mardi, de suite de Coronavirus.
Coronavirus: le Niger a enregistré jeudi 19 mars 2020 son premier cas d'infection (ministère de la Santé du Niger). 
Coronavirus: le parlement burkinabè suspend les plénières à l'hémicycle jusqu'au 1er avril 2020.         
Covid-19: une quinzaine de députés français sont contaminés à ce stade. Ce chiffres est peut-être sous-estimé. 
Coronavirus: le Bénin enregistre son premier cas: un Burkinabè arrivé au Bénin le 12 mars 2020.
Covid-19: les syndicats suspendent la marche meeting du 17 mars, mais maintiennent la grève générale du 16 au 20 mars. 
Coronavirus: 15 cas avérés détectés au Burkina Faso à la date du 15 mars 2020 (ministère de la Santé). 
Covid-19: le gouvernement ferme les écoles du Burkina du 16 au 31 mars 2019. 
Mali: la Canadienne Edith Blais et l’Italien Luca Tacchetto enlevés au Burkina Faso en 2018 retrouvés vivants près de Kidal (Minusma). 
Coronavirus: un troisième cas avéré au Burkina Faso, 7 prélèvements en attente de résultats (ministre de la Santé)

Image d'illustration

POLITIQUE

L’opposition politique a dévoilé ce vendredi 26 avril 2019 la liste des thèmes sur les quels elle souhaite abordé au cours du dialogue politique initié par le président du Faso. 

I – SITUATION SECURITAIRE

1) Les attaques terroristes au Burkina et la réponse du gouvernement ;

2) Les accusations d’exécutions sommaires et d’atteinte aux droits humains dans le contexte de la lutte contre le terrorisme ;

3) Les dossiers de crimes de masse perpétrés dans le contexte des  attaques terroristes, notamment  à Yirgou, Arbinda, Kain, Banh ;

4) La question des groupes d’auto défense ;

5) La question de la présence de l’Etat et des Services publics dans les zones à forte récurrence d’attaques terroristes ;

6) Les problèmes  du système éducatif engendrés par les attaques terroristes ;

7) La question des déplacés internes liés aux attaques terroristes;

8) La question de la prise en charge des victimes et des familles des victimes du terrorisme.

II – RECONCILIATION  NATIONALE

1) L’opérationnalisation du triptyque Vérité-Justice- Réconciliation ;

2) Le recours à d’autres formes de justice pour accélérer la réconciliation ;

3) La question de l’indemnisation de toutes les victimes de l’insurrection : manifestants ; opérateurs économiques, commerçants ; leaders politiques ; députés de la Vème législature ; responsables administratifs; 

4) La question du retour des exilés politiques ;

5) Le dossier des militaires et policiers radiés.

III – UNITE NATIONALE ET  COHESION SOCIALE

1) La question des conflits  ethniques et communautaire ;

2) La question de la stigmatisation ethnique, notamment celle à l’encontre des  Peulhs ;

3) La question de l’identité  et des valeurs nationales.

IV -  CODE ELECTORAL  ET  ELECTIONS DE 2020

1) La relecture consensuelle du Code électoral ;

2) Le  respect des échéances et du couplage des élections  présidentielle et législatives de 2020 ;

3) La question de la représentation des burkinabé de l’étranger à l’Assemblée nationale ;

4) La CENI.

V –  GOUVERNANCE

1) La question de l’autorité de l’Etat ;

2) La question de l’incivisme ;

3) L’efficacité de l’Administration et des Services publics dans la conduite de leurs missions ;

4) La réduction du train de vie de l’état ;

5) La relance économique et le soutien au secteur privé ;

6) La question de la justice ;

7) La question  de la corruption et de la corruption d’Etat ;

8) La question de la politisation de l’Administration ;

9) Le bilan de la mise en œuvre des PPP ;

10) La gestion des conflits sociaux en cours : Fonds commun, secteur de l’Education, secteur de la Santé etc.

VI – LES QUESTIONS SOCIALES

1) La vie chère ;

2) La crise des services sociaux de base : éducation, santé, etc..

3) La réforme des salaires ;

4) Le dialogue social et les relations avec les organisations syndicales ;

5) La question des personnes vivant avec un handicap

6) Les défis de la jeunesse : éducation, formation, emploi  et  responsabilisation 

7) Les défis de la femme : quota genre, autonomisation, responsabilisation ; etc.

8) La question du foncier et des lotissements

9) La question  du logement.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Lors d'un échange direct avec les femmes venues des 13 régions du Burkina le 8 mars 2020 à Ouagadougou, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé que le prochain gouvernement sera composé de 30% de femmes. Selon vous, c'est une décision:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé