Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Dans ce communiqué, le ministère de la justice apporte une mise au point sur « des rumeurs » faisant état de la démission de la procureure du Faso près le TGI de Ouagadougou, Maïza Sérémé, pour des raisons de pressions politiques. Pour le département de la justice, il s’agit d’une mutation voulue par l’intéressée auprès du parquet de la Cour d’appel de Ouagadougou. 

Suite à des publications faisant état d’une démission du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour des pressions que l’intéressée aurait reçues, parues dans certains médias et sur les réseaux sociaux, le Ministère de la Justice porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale les informations suivantes :

- l’appel à candidature lancé par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour le poste de Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou est consécutif à la volonté d’être affectée au parquet de la cour d’appel de Ouagadougou de l’actuelle titulaire du poste, manifestée par un écrit reçu au CSM depuis 2018. L’acceptation de sa demande de mutation entraînera la vacance du poste qu’elle occupe, d’où la nécessité de lancer un appel à candidature pour pourvoir à son remplacement, comme le prévoit le statut de la magistrature. Du reste, d’autres appels à candidatures ont été lancés pour des fonctions dans les cours et tribunaux, à cause du départ imminent de leurs titulaires pour des motifs tant personnels, professionnels que statutaires ;

- à ce jour, le Ministère n’est pas informé d’une quelconque démission d’un procureur du Faso de son poste pour des motifs de mésententes avec son supérieur hiérarchique ou pour des pressions quelconques.

Ministère de la Justice

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir